Les utérus en verre de Jeanne Briand

Jeanne Briand

Des utérus reproduits en verre par Jeanne Briand

l’art est partout, tout le temps, et tu n’en as parfois même pas conscience. Aujourd’hui, on se penche sur l’artiste parisienne Jeanne Briand.

Jeune étudiante des Beaux Arts de Paris, Jeanne Briand n’est pas une artiste comme les autres. Son domaine n’est ni la photo, ni la peinture, ni le tatouage, mais plutôt la réalisation d’utérus en verre. Oui oui, vous avez bien lu. Sa pièce centrale Random Control Utérus U.1, cristallise le thème de la conception in vitro et résonne depuis l’histoire de l’artiste elle-même issue de la première génération « d’enfants éprouvettes ». Sa série d’utérus en verre se situe (aussi fragile qu’elle soit) dans une frontière très mince entre la réalité et la fiction, l’auto-génération du post-humain dans l’art d’aujourd’hui.

À LIRE :   New York City sous l’objectif de Matt Weber
photo

Son exposition ayant rencontrée un franc succès, cette artiste continue d’explorer la frontière (mince) entre le réel et l’abstrait. Un sujet qui n’est pas simple de compréhension il faut se le dire, mais très intéressant et très ouvert.
L’art étant subjectif avant tout, chacun peut percevoir ce travail de n’importe quelle façon. Mais il faut avant tout le voir comme une recherche, une avancée dans le monde artistique, qui peut être également perçu comme une avancée dans le « monde humain ».

RandomControl_instal_765 NotesBlanches_web_38_765