Facebook futur revendeur de drogue et de gun?

J’ai chiné sur Facebook

 

On connaît Facebook, pour rester en contact avec des pairs, mais depuis quelques jours, la plateforme sociale devient un nouveau concurrent direct à Ebay ou Le Bon Coin. Bien sûr, on retrouvait déjà des petites annonces éparpillées dans l’immensité des posts. Dorénavant, Facebook y consacre un espace dédié avec Marketplace.

Facebook

Pour le moment, la fonctionnalité n’est disponible qu’aux Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie et Nouvelle Zélande sur Android et iOS pour les plus de 18ans. Une version web est attendue très rapidement et élargie à d’autres pays. La fonction de géolocalisation permet de trouver des objets en vente juste à côté de chez nous, quand la France aura accès à Marketplace.

 

Pour l’instant, Facebook n’intervient pas dans les transactions et laisse les vendeurs et acheteurs s’entretenir directement par messages privés. Elle ne touche également aucune commission sur les ventes conclues. A l’avenir, on s’interroge, une monétisation se mettra t’elle en place pour mettre en avant certaines annonces ? Facebook trouvera t’il un équilibre budgétaire avec des annonceurs désireux de s’offrir une vitrine pour leurs publicités ? Marketplace est-il un nouveau moyen de traquer nos goûts et cibler nos désirs ? Autant de questions restées sans réponses pour le moment.

À LIRE :   Une vie après la mort... sur Facebook.

Hier, à l’ouverture de la fonctionnalité, les internautes ont commencé à détourné la fonction première en postant des annonces hilarantes, effrayantes ou illégales. Toutes annonces apparaissent directement publiquement, avant qu’une modération ne s’applique à postériori. Un problème auquel Facebook doit faire face rapidement.

Facebook Facebook