La Slovénie, the place to be !

L’Est à l’Ouest

Membre de l’UE depuis 2004, cela fait bien trop longtemps que tu devrais prendre ton billet d’avion direction la Slovénie. A ne pas confondre avec la Slovaquie, ce petit pays d’Europe, à moins de deux heures de vol de Paris, nous transporte à l’Est. Avec ses maisons colorées, sa douce atmosphère et sa nature luxuriante, ce pays méconnu mérite qu’on s’y attarde. Bienvenue dans le cœur vert de l’Europe !

 

Pourquoi visiter la Slovénie ? Ce compromis entre Est et Ouest, aux influences italiennes et autrichiennes est une bouffée d’air. Forêts, lacs, montagnes, parcs nationaux, la Slovénie regorge de magnifiques paysages. De plus, le coût de la vie (et des bières) y est moindre.

 

Ljubljana, difficile à prononcer (lou-bia-na), la petite mais agréable capitale mérite une halte. Les dragons, symboles de la ville, ornent les ponts. Avec son atmosphère douce, le flânage est de mise dans les ruelles colorées et surtout piétonnes.

Slovénie

Ljubljana est aussi riche de son foisonnement artistique. Le centre-ville est envahi de petites œuvres disséminées sur les murs. Mais l’épicentre du street art se situe dans le quartier de Metelkova. Jadis Q.G de l’armée austro-hongroise puis des fascistes italiens et nazis, les bâtiments abandonnés sont devenus des squats, bars, et boîtes de nuits.

À LIRE :   Oublie le grec, place à la cuisine grecque !
Slovénie Slovénie

 

Mais pourquoi ne se limiter qu’à la capitale alors que 2 heures de route suffisent au dépaysement ?

Direction le lac de Bled. Ce magnifique lac, à l’eau bleutée et douce, détonne avec à son centre la seule île du pays. La ville de Bled est également une station thermale réputée.

Slovénie

 

A 15 minutes du lac, la visite des gorges de Vintgar est également inévitable. Entre deux parois rocheuses, on se promène sur des passerelles en bois surplombant l’eau limpide. Au bout des 1,6km, les paisibles eaux se muent en un tumulte grandissant avant de se jeter en une cascade. Au lieu de faire demi-tour comme les autres touristes, et d’ainsi éviter d’effectuer deux fois le même parcours, continue ton chemin par les bois et petits villages.

Slovénie

Pour ton prochain week-end, n’hésite donc plus, car le tourisme de masse n’existe pas (encore) en Slovénie, contrairement au pays voisin, la Croatie.

 

 

 

 

 

Publicités