Qui sont vraiment les FARC ?

Qui sont les FARC ?

Suite à l’annonce d’un accord de paix entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires colombiennes (Farc), on se penche sur la plus longue guérilla qu’est connue l’Amérique du Sud dans l’ère moderne.

farc

Les farc sont le plus grand groupe rebelle de Colombie. Fondés en 1964 comme une branche armée du parti communiste, ils suivent une idéologie marxiste-léniniste.

Leurs principaux fondateurs étaient de petits agriculteurs, ouvriers et éleveurs qui avaient uni leur effort pour lutter contre les inégalités et l’appropriation des terres par des multinationales.

Malgré quelques unités en milieu urbain, les farc restent concentrés dans la jungle et le milieu rural où ils sont très appréciés de la population.

Comment sont-ils organisés ?

farc territoire

Les autorités colombiennes estiment le nombre de guérillero farc à 8.000.

Ils disposeraient d’un réseau civil de 10.000 personnes pour ce qui concerne le ravitaillement en munition, vivre et matériel de de première nécessité. Cela représente une baisse importante par rapport au début du millénaire. L’état colombien dénombrait alors 20.000 soldats et et un réseau civil à peu près équivalent.

Ils sont organisés en groupes tactiques. Ces groupes sont divisés en « bloc » et permettent de couvrir l’ensemble de la jungle et des ensembles ruraux de leur territoire.

Le commandement est assuré par son leader Rodrigo Londono Etcheverri le secrétariat, un groupe d’une douzaine de hauts gradés qui élaborent la stratégie et la tactique du groupe rebelle.

Pourquoi ont-ils pris les armes ?

FARC rebels

La Colombie a toujours souffert d’immenses inégalités.

Fortement endetté au début du XXe siècle, le pays vend son territoire à des propriétaires privés. Les vastes étendues de terre sont alors la propriété d’une petite élite.

Inspiré de la révolution cubaine dans les années 50, les fermiers demandent plus de droit et de contrôle sur leur terrain. Leurs idéaux communistes furent alors considérés comme une menace par l’état colombien qui envoie l’armée dissoudre la rébellion naissante. C’est de cet affrontement que découle la prise des armes et le début de la guérilla.

Le pays n’était pas paisible pour autant avant les farc. Le pays traversait une guerre civile, appelée la violencia, qui a fait 300.000 victimes. Elle fut déclenchée par l’assassinat de Jorge Eliecer Gaitan, candidat à la présidentiel pour le Parti Libéral. S’ensuit un conflit entre les conservateurs et les libéraux auquel participe le futur fondateur des farc, Manuel Marulanda.

Qui s’engage dans les forces armées révolutionnaires ?

farc-5

Les farc ont toujours affirmé que les engagements sont volontaires. Mais certains rapports de l’ONU et d’ONG pointent du doigt certains enrôlements de force, notamment en ce qui concerne les mineurs.

À LIRE :   Les 10 courses de l'extrême qui tuent, vraiment.

Le groupe affirme que 15 personnes de moins de 21 ans se trouvent parmi leurs rangs. La plupart sont issus d’un milieu rural extrêmement pauvre. Attirés par la promesse d’aventures extraordinaires et de la fierté de défendre la cause paysanne.

Qui est l’ennemi des farc ? 

Les farc se battent contre l’état colombien, la police et l’armée. Ils attaquent régulièrement des postes de police et des patrouilles en embuscade. Ils explosent des ponts, des oléoducs ou des pylônes électriques.

Dans leur lutte anti-capitaliste, de nombreuses victimes civiles sont à déplorer. Femmes, enfants sans parler des malheureux qui décèdent dans leurs nombreux champs de mines.

Ils sont connus mondialement pour leurs enlèvements à répétition en échange de rançon. Parfois pour plus de 10 ans comme en témoigne Ingrid Betancourt ou Luis Mendieta, un officier de police colombien retenu pendant 14 ans.

Comment sont-ils financés ?

farc-4

Les Farc gagnent beaucoup d’argent sur les rançons, le racket, la corruption mais également sur la spécialité locale, la cocaïne.

Sans l’avouer, ils font sans doute de gros bénéfices en produisant et en vendant leur produit à l’international. Ils sont selon plusieurs études un des groupes armés les plus riches au monde.

Pourquoi font-ils la paix aujourd’hui ?

farc-6

Leur combat est loin d’être gagné et n’a même pas évolué d’un pouce. La raison est matérielle. Les farc subissent de lourdes pertes depuis 10 ans.

L’armée colombienne, équipée et financée par les États-Unis a décimé les rangs des rebelles, tuant tour à tour chacun des commandants des farc dans des raids aériens. Le groupe n’a donc d’autre choix que de négocier pur éviter l’hécatombe.

Que vont-ils devenir ?

Le combat n’est pas fini. Les farc restent très populaire dans la population colombienne. Notamment en raison des aides médicales qu’ils prodiguent aux locaux qui n’ont pas les moyens de s’offrir des soins.

L’accord de paix reste très fragile et il n’est pas incertain que les fermiers reprennent un jour les armes. En attendant, le retour à « la vie normale » ne sera pas simple pour ces soldats qui ont passé la quasi totalité de leur vie dans la jungle à étudier l’idéologie marxiste. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ne savent pas ce qui les attend.