Le Gabon s’embrase après des élections contestées

Un pays au bord de la guerre civile

Les rues de Libreville au Gabon se sont embrasées après l’annonce des résultats contestés des élections présidentielles.

Les violences ont éclaté mercredi dernier après l’annonce des résultats qui ont vu la victoire de Ali Bongo à 48.90 % devant son rival Jean Ping à 48.23%.

Selon la commission électorale du pays, le taux de participation a été de 59%, soit 600.000 votants. Les résultats doivent être confirmés avant la fin du mois par la cour constitutionnelle mais ils sont d’ores et déjà contestés par l’opposition qui évoque des irrégularités et fraude. Ce qui a poussé des milliers de gabonais à protester dans les rues de Libreville.

gabon

Le parlement et d’autres bâtiments gouvernementaux ont été incendiées. Les entreprises et magasins pillés. Le ministre de l’Intérieur gabonais a annoncé plus de 100 décès et des centaines de blessés.

La réélection de Bongo le mettrait au pouvoir pour sept ans supplémentaires, ce qui mettrait sa famille au pouvoir pour un demi-siècle. Il a pris la succession de son père Omar Bongo en 2009 dans les mêmes circonstances. La France et les États-Unis ont chacun appelé au calme et demander la transparence sur les résultats. Plusieurs médias ont été fermés et internet a été partiellement rétabli après avoir été fermé.

À LIRE :   My Grooves ft. Terrence Parker & Afshin
gabon

Du côté de l’opposition, Jean Ping s’est lui déclaré vainqueur et demande le recompte des voix bureau de vote par bureau de vote. En particulier dans la province de Haut Ogooué où Bongo atteint quasiment les 100% des voix. Ping appelle à la grève générale tandis qu’on annonce chaque jour de nouveaux décès parmi les manifestants.

Le quai d’Orsay a annoncé n’avoir plus contact avec certains compatriotes et s’inquiète de la montée des tensions dans un état hautement stratégique pour la stabilité du continent. L’objectif pour la diplomatie internationale est maintenant d’éviter que le pays ne sombre totalement dans le chaos.

 

gabon 2