Les citations les pires de Donald Trump

Un candidat en totale roue libre

De toute l’histoire récente des États-Unis, Donald Trump est sans doute le pire candidat à la Maison Blanche. Grossier, ignare, stupide, dangereux. Les mots ne manquent pas pour qualifier le candidat du parti républicain. Roi de la punchline, pas un jour ne passe sans que celui-ci n’insulte une personne en direct à la télévision ou durant ces meetings. Sans filtre et en totale roue libre, Trump se permet tout. Des handicapés aux mexicains et en passant par les femmes, personne n’est épargné. Florilège de ses pires (et flippantes) citations.

1. « Si Ivanka n’était pas ma fille, je sortirais sans doute avec elle. »

On commence avec du lourd. Invité d’un talk show en 2006 avec sa famille, Donald Trump sort le « compliment » le plus bizarre qu’on puisse faire à sa fille.

trump 4

2. « Si Hillary Clinton n’arrive pas à satisfaire son mari, comment voulez-vous qu’elle satisfasse l’Amérique ? »

Très actif sur twitter, le milliardaire n’en rate pas une pour attaquer directement son adversaire démocrate, d’autant plus si c’est en dessous de la ceinture. Sous la pression, Trump supprimera tout de même son tweet.

 

trump 3

3. « Je ferais construire un grand mur. Personne ne construit mieux les murs que moi. Croyez-moi. Et il ne sera pas cher. Je construirai un grand, grand mur à la frontière mexicaine. Et je ferai en sorte que le Mexique le paye ».

Premier discours de campagne. On y voit les marques de son succès. Division, xénophobie, racisme. Tout un programme.

4. « Donald J Trump appelle à la fermeture totale et définitive de l’accès au pays pour les musulmans, jusqu’à ce que les autorités compétentes aient compris ce qui se passe ».

Après une série d’attentat revendiquée par l’État Islamique, les propos du candidat républicain s’imposent comme la définition parfaite d’amalgame. stupide et dangereux.

À LIRE :   C2C – Atom et Greem

5. « Je remettrais en place le waterboarding. Et des choses bien pires que le waterboarding ».

Prononcée durant le débat républicain sur CNN…

6. « Pour être politiquement correct, on pourrait dire que la beauté ne compte pas, mais il est évident que ça compte. Sans ça, vous n’auriez sans doute jamais eu votre boulot ».

Propos tenus à l’encontre d’une journaliste, c’est une des nombreuses attaques du milliardaire à l’égard des femmes.

trump 2

7. « Quand le Mexique envoie ses citoyens, ils n’envoient pas les meilleurs. Ils ne vous envoient pas. ILS NE VOUS ENVOIENT PAS. Ils envoient des gens qui ont des problèmes et ils les ramènent avec eux. Ils ramènent de la drogue. Ils ramènent la criminalité. Ce sont des violeurs. Et parmi eux doivent se trouver des gens biens ».

Le pire c’est que 30% des latinos votent pour Donald Trump.

8. « Une source extrêmement crédible a appelé mon bureau pour me dire que le certificat de naissance d’Obama est un faux. »

Jusqu’à aujourd’hui, on attend toujours les preuves.

9. « Ariana Huffington est laide, aussi bien physiquement qu’à l’intérieur. Je comprends pourquoi son ex-mari l’a laissée pour un homme. Il a pris la bonne décision ».

trump 1

10. »John McCain n’est pas un héros de guerre. C’est un héros de guerre parce qu’il a été capturé. J’aime les gens qui n’ont pas été capturés ».

Mauvais point pour celui qui a tout fait pour éviter l’armée.

11. »L’État Islamique honore le président Obama. Il est le fondateur de Daesh. Et le co-fondateur est la véreuse Hillary Clinton ».

La géopolitique vue par Donald Trump.