Le cargo short est-il menacé d’extinction ?

Un débat qui prend de l’ampleur

Le 1er aout, Nicolas Hong, un journaliste du Wall Street Journal publie un article dans lequel il dénonce les discriminations que subissent les porteurs de short à poches, Cargo Shorts en anglais. Tu sais, ce grand short que porte ton père quand il est en vacances. Bref, ce vêtement est loin de faire l’unanimité et certains dénoncent des dérives liées à sont port.

Créé en 1940 par les pilotes de l’armée, le cargo est revenu à la mode dans les années 1990 en même temps que les bobs et les ceintures bananes. Si pour certains, il est confortable et pratique, ses détracteurs dénoncent un vêtement pas cool, moche et démodé. Selon Nicolas Hong, le basketteur Michael Jordan aurait même été viré d’un golf car il arborait cette tenue. Il serait même devenu un motif de divorce pour de nombreuses femmes qui n’acceptent plus la vue de ce short difforme.

 

cargo short
Les ventes de short cargo ne se portent pas bien non plus. En 2015, les ventes ont baissé pour la première fois en 10 ans. Le marché est pourtant colossal. Il s’en vend pour 700 millions de dollars par an. Même dans les pays chauds comme le Brésil ou l’Inde, le port du cargo est à éviter au bureau. Il serait un motif d’heures supplémentaires et de corvée poubelle.

À LIRE :   Un burger à l'herbe bien particulier a débarqué

Certains « experts » expliquent le phénomène du cargo par une nostalgie de l’enfance. Il est en effet difficile de faire évoluer son style et d’abandonner sans regret le short qui te rendait cool quand tu étais en 5e. Il faut pourtant se rendre à l’évidence, le cargo n’a plus la cote et pourrait vivre ses derniers instants. Le GQ US le considère comme la pièce à exclure de sa garde-robe. Mais si il est vrai que le cargo n’est pas cool, j’en veux d’ailleurs pour preuve que James Bond n’en porte pas, il sera difficile d’ôter aux aficionados du short à poches la liberté d’en porter.

 

cargo short 3