À Berlin, des artistes détournent les croix gammées

Le Street Art s’engage contre le fascisme à Berlin

Le projet Paintblack a comme objectif de détourner les croix gammées en dessins amusants. L’idée est née il y a trois ans à Schoenberg, un quartier populaire de Berlin. Un matin, les habitants découvrent,stupéfaits, qu’une croix gammées a été peinte sur les murs d’un terrain de jeu. Des artistes décident alors de détourner le symbole nazi en moustique parce « les moustiques nous énervent autant que les fascistes ». L’initiative a depuis pris de l’ampleur et s’étend dans toute la ville.

À LIRE :   Et si on se faisait un trip à l'acide avec Tyler Spangler ?
Paintblack Berlin

 

Les berlinois voient d’un très bon oeil l’initiative. Elle crée même des vocations parmi la population. De nombreux jeunes rejoignent le collectif et transforment eux-aussi les croix gammées en trèfles, en chats, en lapins et même en grille de sudoku. Ils veulent ainsi montrer aux touristes que leur ville n’est pas nostalgique du fascisme ni un repère de nazis.

 

Paintblack

 

Paintblack

 

Paintblack 3