Le monde et ses drogues

drogues

Panorama des drogues

Aussi présente soit-elle, la drogue est l’une des principales activités économiques qui fait tourner un pays. Petit aperçu de chacune d’entre elles, de leurs particularités, et surtout, de leur provenance.

Cocaïne, opium, opiacés, ecstasy, hallucinogènes, nombreuses sont les drogues, dures et douces, qui peuplent notre monde. On estime à 230 millions le nombre de personnes qui ont consommé une drogue illicite au moins une fois durant l’année 2010. Cela représente 5% de la population mondiale. Les consommateurs se situent dans les pays développés, tandis que les producteurs de drogue sont implantés dans des pays pauvres ou en développement. De la drogue en veux-tu en voilà. En 2011, ce sont 7000 tonnes d’opium qui ont été produites, soit 20% de moins que durant l’année 2007 qui fut un pic de production. Des chiffres qui pèsent lourd sur la population, mais aussi sur l’économie de certains pays.

la prévalence du cannabis par pays
Représentation du taux de consommation (ou pourcentage) d’une drogue dans une population âgée de 15 à 64 ans et dans un pays. 

Europe :

A peu près toutes les drogues dîtes populaires, le cannabis, les méthamphétamines, les hallucinogènes, etc. Parfois les opiacés, mais qui restent rares, malgré leur montée en puissance. Pour avoir une idée des chiffres, 30.4 % des Européens ont déjà consommé du cannabis, ou encore 8.3 % de l’ecstasy. Souvent peu chères, on peut s’en procurer très facilement, et sont très accessibles au public ; en festival, en soirée, ou même au coin de la rue.

sisa

Grèce : La Sisa

Son prix fait froid dans le dos … 1E pour un shoot, autant dire qu’on n’a jamais vu un prix si bas sur le marché de la drogue. La drogue provoque des insomnies, des attaques cardiaques, d’impressionnantes décharges d’agressivité, des hallucinations, et cela peut durer plusieurs jours, voire des mois, avec même une seule prise.
La drogue contrôle l’esprit, et d’après un reportage sur le Nouvel Obs, elle pourrait entraîner un homme à tuer, sans qu’il ne s’en rende compte …

À LIRE :   Boom! La micro société psychédélique la plus grosse au monde le temps d'un festival
cocaine

La Cordillère des Andes : La cocaïne

Plus la peine de la présenter, la cocaïne a envie le monde, en un rien de temps. Sniffée, fumée en joint, cigarettes, dans une pipe pour faire du crack, ou même injectée, la cocaïne est l’une des drogues qui peut se prendre de plusieurs façons.

La drogue fait partie chez certaines personnes de leur quotidien, une clope au réveil pour certains, un café, un pain au chocolat et pour d’autres, une trace, ou même une piqure. Une réalité qui fait peur à voir mais qui est déjà passée en état d’urgence.

cannabis

Pays-Bas : Le cannabis

Il fut un temps où le cannabis était la drogue phare des Pays-Bas, désormais, on la trouve un peu partout dans le monde. Cependant, elle reste majoritairement active dans ce pays, où elle est tolérée et surtout, légalisée depuis 1976.
Coffee shops, fumer dans les rues, … tout est autorisé, contrairement à beaucoup de pays qui peinent à obtenir cette légalisation.

la prévalence des opioïdes par pays

Afghanistan : L’opium

L’opium est une préparation psychotrope obtenue à partir du latex du pavot somnifère. Fumée dans une pipe, cette drogue provoque notamment la somnolence chez son consommateur. Extrait du pavot, cet opiacé se transforme également en héroïne, par l’extraction de la morphine (base de l’héroïne), une fois le latex séché.
Le pavot est également majoritairement présent dans le Triangle d’or (Birmanie, Laos, Thaïlande) et dans le croissant d’or (Afghanistan, Pakistan, Iran).

Pour voir les statistiques en direct, c’est ici.

Sources : France Culture , L’Expresset Wikipédia