Touche pas à ma vague : les surfeurs d’Hawaï sont agités

Touche pas à ma vague

Touche pas à ma vague : guerre des vagues à Hawaï

A Hawaï, un gang de surfeurs bien connu des locaux font régner l’ordre sur les plages de l’île: les Black Shorts. Ce gang qui réunit plus de 200 surfeurs s’est formé en 1975 et fait régner la loi sur le North Shore de l’île hawaïenne d’Oahu – un des 200 plus beaux spots du monde.

Le Hui – qui signifie « clan » en hawaïen-, s’est formé lors du premier championnat professionnel de surf à Pipe-Line. Ils avaient interdit l’accès aux vagues aux non-participants seulement voilà, ça n’a pas plu à certains. Ces-derniers estimaient que si les participants ne prenaient pas certaines vagues, il n’y avait aucune raison qu’eux, ne puissent pas les prendre. Du coup, plusieurs types se sont quand même mis à l’eau et ont surfé à côté des candidats !

À LIRE :   La Boca, le quartier le plus coloré de Buenos Aires

Le spot faisant autant rêver les locaux que les étrangers, la cohabitation est souvent difficile. Le gang agit donc pour faire respecter certaines règles aux étrangers qui seraient un peu trop à l’aise. Et pour ceux qui s’en foutent, ils en assumeront entièrement les conséquences !
Les Black Shorts organisent aussi des Beach Clean-up pour ramasser les ordures qui jonchent les plages après le passage de certains. « L’océan, c’est notre ressource, on doit le protéger ». Il faut bien comprendre que le gang n’agit pas uniquement dans leur propre intérêt mais plutôt dans une vision profitable à tous. Les Black Shorts reste définitivement les rois des vagues.

Cette histoire est signée Spicee, le média d’info 100% digital, 100% vidéo que vous pouvez (re) découvrir sur leur site officiel, leur page Instagram ou leur Facebook. Et la bande-annonce du doc est juste ici.