C’est parti pour les Rencontres d’Arles 2016 !

arles 2016

 

Une programmation plus éclectique que jamais

Du 4 Juillet au 25 Septembre 2016, les Rencontres d’Arles proposent aux amateurs de photo de venir (re)découvrir les travaux de 137 artistes à travers plus de 40 expositions et 7 programmes associés. Et cette année, le festival s’étend aux villes d’Avignon, Marseille et Nîmes dans ce qui s’appelle désormais le Grand Arles Express.

Sam Stourdzé, directeur du festival, décrit l’événement comme « un observatoire des pratiques photographiques » permettant de révéler « les nouveaux artistes et les tendances ». Il ajoute que les artistes ont besoin non seulement de visibilité auprès du public mais aussi de fonds pour mener à bien leurs futurs projets. « C’est pour ça que les nouvelles créations ont une place essentielle dans notre programmation ». Pour sa deuxième année à la tête du festival, Stourdzé avait transmis le mot d’ordre de ne pas mettre en avant de thématique centrale mais plutôt plusieurs expositions qui se complètent et se nourrissent les unes les autres.

 

Don McCullin

 

afrique enchantée

 

Au programme de cette année, on a donc une re-lecture de l’histoire de la street photography, un voyage plein d’humour  à travers l’Afrique post-coloniale et « enchantée » ou encore une traversé colorée du « grand ouest » avec les clichés de Bernard Plossu qui a parcouru le désert américain durant les années 1960.

À LIRE :   De Lincoln à Trump, comment le Parti Républicain est tombé aussi bas ?

 

bernard_plossu

 

Les rencontres s’intéressent aussi au « devoir de mémoire » et à la guerre, notamment avec la ligne Maginot d’Alexandre Guirkinger. Le photographe Joao Pina a passé les 10 dernières années de sa vie à se documenter sur l’opération Condor, campagne d’assassinat d’opposants politiques orchestrée par six pays d’Amérique du Sud dans les années 70; On retrouve également la thématique du 11 Septembre, les paysages du photographe de guerre Don McCullin, les travaux socio-documentaires sur les quartiers populaires de Chelsea dans les années 40 du photographe Sid Grossman, les explorations dublinoises d’Eamon Doyle ou les scènes de rues de Gary Winogrand.

 

Operation Condor

 

L'Afrique post-coloniale

 

Mêlants grands noms, nouveaux artistes, documentaires et créations new wave, les Rencontres d’Arles 2016 s’annoncent plus éclectiques que jamais. La programmation complète est à retrouver sur leur site internet. 

 

 

on se prend en photo