L’Islande, petit pays mais grands groupes de musique !

L’Islande bouillonne sur la scène musicale

Islande

 

Avec seulement 320 000 habitants, l’Islande est avec grande surprise une véritable mine d’or musicale. Promis, on vous épargne la mère de la patrie qu’est Björk dans cet article. Place plutôt à la jeune scène florissante qui bouillonne sur cette terre de glace.

Sturla Atlas

Un petit gars blondinet secoue l’Islande. Avec son crew, il a gagné le prix du meilleur acte émergent de l’année aux Iceland Music Awards. En plus de leur son hip-hop, la bande a créé sa propre marque de vêtements 101 boys et son fanzine. Le plus étonnant est que Sturla Atlas s’est formé il y a un an lorsque la bande de potes a décidé d’enregistrer quelques compositions pour l’anniversaire d’un des leurs, et puis tout s’est ensuite enchaîné, pour notre plus grand plaisir.

 

Úlfur Úlfur

Si je te dis rap islandais ? Crois-moi tu répondras bientôt Úlfur Úlfur. Ce duo avec deux albums à leur actif réchauffe les longues nuits froides de Reykjavik. On parie que c’est le groupe préféré de 30 millions d’amis. La preuve? Le nom du groupe siginifie loup et dans leur clip un bestiaire animal se déploie dans les magnifiques paysages sauvages d’Islande. Adieu Booba et son ours, vive Úlfur Úlfur et son cheval !

À LIRE :   L'Uruguay, le petit pays d'Amérique du Sud injustement délaissé par les voyageurs

Reykjavíkurdætur

Avec un nom imprononçable, les « soeurs de Reyjavik » est un collectif de 15 femmes qui rappe, sans langue de bois, aussi bien sur la politique que le sexe. Engagées, elles ne se fixent aucune limite et veulent choquer avec des paroles très provocatrices. Activistes au quotidien, elles n’ont pas hésiter à bousculer le premier ministre islandais en lui demandant de leur « lécher la chatte ».

 

Cryptochrome

Le Cryptochrome est un récepteur de la lumière bleue chez les plantes et les animaux. C’est aussi l’une des formations les plus en vues en Islande. Avant la sortie de leur deuxième album More Human cette année, le groupe a décidé de partager une vidéo chaque mois. Intriguant, Cryptochrome dessine son propre style musical entre rap psychédélique sur fond d’électro, tout un programme !

 

Bonus :

Pour se remettre de nos émotions musicales, quoi de mieux qu’un peu de douceur. Le jeune trio Samaris régale nos oreilles avec leurs productions élégantes mêlant clarinette teintée d’une électro atmosphérique. Trop timide pour écrire, la chanteuse a puisé son inspiration dans des poèmes du 19ème siècle qu’elle transpose sur scène avec sa voix envoûtante. Un pur joyaux apaisant et magnétique.

 

Solenn Cordroc’h