Pour entrer dans un gang, chacun son rituel

gang

Médaille au gang des Hell’s Angels pour leur créativité

Bon on sait très bien que la vie de gang c’est pas de tout repos. Une fois que t’es rentré, difficile pour toi d’en sortir, sauf si tu meurs, là au moins c’est radical.

On a voulu savoir comment ces mecs là faisaient pour intégrer les gangs qui terrorisent la planète.

gang

 

Le MS13 – Mara Salvatrucha-, est présent en Amérique du nord et centrale. On dénombre ses membres à environ 50 000. Pour pouvoir l’intégrer, un mec est passé à tabac jusqu’à ce qu’il soit inconscient. Si c’est une fille par contre, elle doit « offrir » son corps à 6 membres du groupe pendant 1min. Il n’y a pas d’âge limite pour pouvoir entrer au MS13, il suffit de montrer que la violence ne nous fait pas peur.

 

gang

 

La Mara 18 – ou 18th Street Gang-, opère en Amérique centrale et aux Etats-Unis aussi. Le nombre 18 régit les règles d’intégration du gang. Pour un homme, il doit se faire frapper par plusieurs membres durant 18 secondes, ce rituel est appelé le « jumping in ». Une fille quant à elle doit coucher avec 18 membres de la Mara. Une fois « l’épreuve » passée, on donne un pseudonyme au membre, il se fait tatouer et doit suivre à la lettre les règles de la Mara. Parmi elles, l’interdiction de fumer du crack ou de se droguer tout court. Le non respect de ces règles ou le refus d’obéir peut mener à un passage à tabac de 18 secondes – rebelote-, jusqu’à l’assassinat, donc vaut mieux se tenir à carreaux.

À LIRE :   Les bars à bière mobiles interdits à Amsterdam

 

gang

 

Les Numbers de Johannesburg, en Afrique du Sud, se sont originellement crées en prison. Lorsqu’une personne souhaite l’intégrer, on lui demande ce qu’il ferait s’il se trouvait avec un autre membre du gang, qu’il pleuvait et qu’il n’y avait qu’un seul parapluie. Si celle-ci répond qu’elle le partagerait, elle devra être violée par les autres membres du gang sinon, il doit tuer un gardien de prison. Question piège vous pensez ?

 

gang

 

Pour devenir membre des Mungiki au Kenya, le candidat doit décapiter la personne qu’il a assassinée. Une fois chose faite, il doit alors la démembrer pour prouver sa placidité face à la violence.

 

gang

 

La Triade chinoise – qui est en fait le nom de la mafia chinoise-, terrorise de nombreuses provinces et exerce une influence importante à Hong-Kong. Pour la rejoindre, les postulants doivent boire un verre qui contient le sang de toutes les nouvelles recrues. Une bonne dose de fer, ça peut pas se refuser.

 

gang

 

Enfin, l’incontournable gang de motards, les Hell’s Angels, ne fait pas les choses comme les autres. Selon un ancien membre du gang, pour pouvoir faire partie des Hell’s Angels, le candidat doit se faire verser un sceau d’excréments et d’urine sur la tête. Après une bonne douche – ou pas d’ailleurs-, il pourra fièrement revendiquer son appartenance au groupe !

Après chacun sa came comme on dit, si vous vouliez intégrer mon gang en Cm1, fallait pas respirer pendant 20 secondes – et c’était déjà violent comme épreuve !