Et si Drive avait été corrompu par Uber ?

drive

Imaginez un Ryan Gosling embauché par Uber !

Dans cette bande annonce de « Drive 2: The Uber Years », on suit les courses d’un conducteur d’Uber. Le comédien, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à Ryan Gosling, navigue dans l’économie du partage et l’histoire ne se passe pas si bien que ça.

Le jeune homme solitaire, interprété par Joey Thompson, s’empare du fameux blouson qui sied à merveille mister Gosling, de gants en cuir noir et d’une fabuleuse Honda pour au final… devenir chauffeur Uber. Une dégringolade qui transforme l’ancien conducteur héroïque en véritable poule mouillée adepte aux « pleurnicheries ».

 

drive

 

Dans le film Drive, Ryan Gosling joue le rôle d’un conducteur expérimenté, cascadeur le jour et chauffeur pour criminels la nuit. Le « driver 2 » ne conduit plus pour des truands. Il tombe sur les clients les plus dérangeants de la planète. Arpentant la ville toute la nuit, il se confronte à la débauche nocturne, assiste aux excès de teffeurs en pleine fumette, aux envies sexuelles subites d’un couple probablement émeché et à l’impolitesse d’une passagère que la vie a mal éduquée.
 a
Au final, il écope du statut d’antihéros. Sur une fin tragique, le looser qui sommeil en lui semble le mettre K.O. La Uber mania le ruine et le rend fou. Si bien qu’il fini par s’alimenter uniquement de bananes et de cacahuètes, au risque de finir obèse.
Camille B. 
À LIRE :   Que faire de ce pote organisateur de soirées ?