Le rap game à la lettre

rap

Notre blase dans le rap game ? OPN…

Années 1990. NTM et IAM marquent les débuts du rap Français. Aujourd’hui, les deux rivaux sont considérés comme les deux meilleurs groupes de l’histoire tricolore du rap. Leur solide réputation, qui trône toujours, aurait influencé les petits nouveaux qui débarquent dans le rap-système… au delà de cela, ils sont les précurseurs d’une véritable mode qui revient au galop : la dictature des trois lettres.

rap

(montage : Brain Magazine)

MOP, SNZ, TLF, MHD, PNL, MMZ, DTF… La planète rap, si l’on s’en réfère aux têtes montantes du moment, opte pour une mode minimaliste. Trois lettres côte à côte sont synonymes d’un blaze qui cogne. Comme dirait SCH « on aime la guerre dans le rap ». Certes, mais il faut dire que la guerre des lettres a finalement détrôné la guerre des punchlines !

Vous pouvez nous expliquez pourquoi tous ces noms de scène à trois lettres? La plupart du temps ces trois lettres cachent un seul et unique rappeur, voir deux. Jamais trois. Comme NTM aka Nique Ta Mère et IAM aka Imperial Asiatic Men, certains reproduisent le même schéma : le blaze devient une abréviation. PNL (Peace’N Lové) en est la preuve. En voulant faire comme les papas du rap, ils se retrouvent aujourd’hui dans le classement des meilleures ventes d’albums de rap du moment. Et dans le top, on en retrouve d’autres : MHD, JUL, SCH…

À LIRE :   JJ prépare son nouveau LP (1er single à écouter)

Loin de se clasher à plein temps, les rappeurs et leurs trois lettres vivent au pays des bisounours. Une secte dites-vous ? Pas sur. Mais ils s’apprécient et se partagent l’écran dans plusieurs clips. Le rappeur MMZ par exemple, lance au début de son tube Génesis un petit « Je suis avec PNL« . Dans le clip, on les apercoit tout sourire adopter une pose prisée des asiatiques et leurs deux doigts en V. Sûrement une référence à Peace’N Lové puisque ce signe représente la paix et l’amour.

rap

Toujours PNL, on retrouve l’un des membres du groupe, Ademo, dans un clip du groupe DTF (Oh oui).

rap

Avec cette inventivité grandissante, combien de rappeurs vont encore entrer dans cette salsa alphabétique ? Il est grand temps, pour analyser la situation de poser un petit problème à résoudre. Attention ce qui va suivre s’appelle mathématique. Ne t’enfuis pas, il est aussi question de rap. Avec les 26 lettres de l’alphabet, combien de combinaisons de trois lettres différentes peut on encore faire ? Alors, qui a la réponse ?

Publicités