Capteurs anti-fête à Paris

fête

Paris est une fête

La guerre est déclarée entre les riverains et les clubbeurs dans les rues de Paris. Bruitparif, observatoire du bruit en Ile-de-France va s’équiper d’une cinquantaine de capteurs anti-bruit et les disséminer dans la capitale. L’objectif est de cibler précisément l’origine des nuisances sonores. L’outil, une méduse avec antenne et 4 micros, mesurera seconde par seconde tous les bruits. Chacun pourra consulter tous les jours les évolutions sur le site. De plus, certains riverains seront équipés de télécommandes qu’ils pourront activer dès que les seuils de tolérance seront dépassés.

À LIRE :   Un strip-tease signé Desigual
fête

Installés avant l’été, quatre premières zones ont été définies : le port de la gare et ses péniches dans le 13ème, le Carreau du Temple et ses rues dans le 3ème, la place Sainte-Catherine dans le 4ème, le canal Saint-Martin dans le 10ème.

L’opération de 70 000 euros reste assez floue. Quelles seront les sanctions des établissements jugés trop bruyant ? Qui seront les riverains choisis pour collaborer ? A quel moment peut-on considérer que le seuil de tolérance est dépassé ? Mais je parle trop fort, chut..fête