I Will Shoot Your Face: la ville comme vous ne l’avez jamais vue.

photo

Sébastien Di Silvestro dresse le portrait d’une ville et ses habitants.

Portrait IWSY-FACE (nom masculin singulier pluriel): un tout plus grand que la somme des parties. Résultant de l’addition de la connaissance révélée d’une personnalité unique, de son environnement, d’une photographie naturelle et du texte fidèle qui les relie dans une interprétation amoureuse du voyage singulier de l’existence. Chacun est beau, chacun est légitime, chacun passe, chacun est une histoire. Un portrait IWSY-FACE est une tentative d’offrir la vision de sa place au soleil dans la place publique. Et au visiteur, une place au spectacle extraordinaire de la vie de la Ville.

Voilà résumé en cette simple définition le travail du photographe nancéien Sebastien Di Silvestro, dont la finalité ultime est une exposition qui aura lieu du 17 septembre au 31 octobre 2016 au site d’ALSTOM à Nancy.
Y seront présenté 1000 portraits de Nancéiens ainsi que leurs histoires partagées au cours de soirées organisées tout au long de l’année, afin de dresser l’identité d’une ville et de figer une époque. Le portrait « photographique » et le portrait « historique » de chacun des participants sera mis en parallèle de centaines d’autres afin d’établir les connexions et les relations qui les réunissent; pour dessiner au plus près les contours d’une ville en effervescence où des milliers d’individus évoluent ensemble.

Lors des soirées organisées par IWSY-FACE toujours dans la discrétion et l’intimité, les participants sont photographiés, puis invités à partager et communiquer pour casser les barrières de notre société. Bref, un concept teinté de vrai et prétexte à la rencontre de personnes peut-être pas si différentes que ça de soi.

Blackbox (anglicisme – nom féminin mystérieux): structure hors du temps et de l’espace. Caméra obscura. Réceptacle de la lumière. Lieu de révélations et réconciliations. Une des plus belles étapes de notre voyage.

C’est dans cet espace clos disposé sur les lieux des rencontres que Sébastien et son équipe ont tiré le portrait de plus de 1000 personnes. Aux 4 coins de Nancy, au centre commercial, dans des bars, et même au Palais du Gouverneur (sisi), la Blackbox a marqué les esprits et fait vivre à ces individus une expérience mystérieuse (on ne vous dira pas ce qu’il s’y passe) et inoubliable.
Blanc, noir, jeune, plus âgé, riche ou pauvre, peu importe d’où tu viens: l’important c’est la richesse de ton être.

Pour parler un peu de la forme, il serait bien modeste de qualifier ces clichés de simplement beau.
Le noir et blanc, le cadrage rapproché ainsi que le contraste accentué des clichés nous rappelle l’esthétique du photo-reportage, tandis que le grain et la netteté des sujets subliment l’enveloppe corporelle de ceux-ci, les rendant majestueux.
De plus, l’intimisme rendu grâce à la Blackbox permet de capter l’expressivité des émotions et du regard.
Le portrait fige la puissance de l’âme de l’individu tout en rendant hommage à l’essence même de la photographie classique.

Sébastien et son équipe, tout au long de cette année 2015, ont mis sur pieds un projet ambitieux où l’être humain et son histoire sont les principaux sujets. Aussi enrichissant du côté des photographes que du côté des participants, IWSY-FACE a poussé les destins à se croiser et à arrêter le temps pour n’être « plus question que tendresse du regard ».

Un magnifique projet qui, je l’espère, aura rendu heureux et continuera de rendre heureux.

ville ville ville ville ville

Crédits photo: Sébastien Di Silvestro – IWSY-FACE

Site internet de I Will Shoot Your Face: .
Page Facebook : ici.