France : le sexe analysé par région

sexe

Bilan des régions les plus chaudes et plus froides de France

 

Officiellement prévue le 20 juin 2016, nous sommes à un mois de l’arrivée de l’été. Et pour fêter l’arrivée des beaux jours, le site web WeRomantique – spécialisé dans l’organisation de voyages – a sondé une partie de la population Française pour répondre à une question, simple mais tabou : « Quelle est la région la plus chaude de France ? » Mettons les choses au point, ici on ne vous parlera pas de températures, mais bien de sexe.

La question, se divise en cinq parties : le nombre de partenaires sexuels au cours d’une vie, l’utilisation de sites pronos, la consommation de viagra, la répartition des sex-shops et la répartition des clubs échangistes ou libertins. Petite constatation : les questions plus directes et plus crues manquent à l’appel.

Au final, les plus «  portés sur la chose » résident dans le sud de la France. Vous verrez que la carte du pays se divise distinctement entre les frileux du nord et les bouillants du sud. La météo dicte t’elle les pratiques sexuelles des habitants ?
 1) Le nombre de partenaires sexuels au cours d’une vie
 sexe
L’info en plus : les habitants de PACA sont les champions incontestés de la gaudriole, avec 13.5 partenaires en moyenne, tandis que les Ch’tis en sont à moins de 7 partenaires au cours d’une vie. C’est peut être la raison pour laquelle Ch’tis et Marseillais ne peuvent pas s’entendre.
2) Recherche de sites pornographiques sur Google 
sexe
L’info en plus : les franciliens sont particulièrement portés sur la chose, puisqu’ils visionnent près de deux fois plus de contenu pornographique que leurs voisins.
3) Consommation de viagra par habitant
sexe
L’info en plus : il n’y a pas de véritable corrélation entre l’âge de la population et la consommation de viagra.
4) Répartition des sex-shops
sexe
L’info en plus : le plus vieil établissement de France Chez Gaston se trouve en Alsace, à Mulhouse. Godemichets détrônent le temps d’un instant les Kouglofs, et ce depuis 1970.
5) Répartition des clubs échangistes et libertins
sexe
L’info en plus : avec plus de 75 lieux recensés, on retrouve la région Auvergne-Rhône-Alpes en tête !
L’heureux perdant est… La NORMANDIE ! La région arrive en toute fin de classement et ce pour chacune des cartes. Elle se retrouve à la traîne en dernière position avec une moyenne de 7,40 / 20. Même pas la moyenne, quelle honte. Les Normands fréquenteraient peu les sites pornographiques, auraient peu d’appétence pour les clubs libertins et consommeraient peu de petites pilules bleues. Alors, info ou intox ? Un sondage datant de 2015 porté par le site Camping-and-Co en affirme le contraire. Selon ce sondage, «  les Normands avouent faire l’amour trois à six fois par semaine, quand ils sont en vacances, contre une moyenne nationale de une à quatre fois par semaine. »
Au final, la capitale du sexe n’est autre que la région où se trouve la capitale du pays. La ville romantique et sa région Île-De-France écopent d’un nouveau statut : première région chaude de France.
sexe
(crédits infographies : https://www.weromantique.com )