Spicee : des docus et reportages qui piquent

Spicee media

Spicee : « Des barreaux pour une barrette »

Lancé en juin 2015, Spicee est un média digital 100% vidéo qui offre des grands reportages et des documentaires.

A l’initiative de professionnels reconnus de la télé, Antoine Robin et Jean-Bernard Schmidt, Spicee se veut le reflet d’un monde riche, innovant, varié, métissé, parfois difficile à appréhender, souvent dur et violent mais toujours en mouvement. A travers tous ses reportages et documentaires, réalisés aux quatre coins de la planète, Spicee raconte les fractures, les conflits, la dureté des guerres mais aussi les espoirs, la lutte pour les droits, la profusion des idées, les initiatives prises partout par des artistes, des créateurs, anonymes ou célèbres, militants ou non et qui ont une même ambition : changer le monde.

Les reportages et documentaires traitent sérieusement de sujets de société mais abordent également des thèmes qui portent sur la mode, la musique, la cuisine, avec un ton un peu plus léger mais toujours aussi efficace.

Fort de son succès, le média reconnu par de nombreux professionnels a lancé le 8 mars dernier sa version internationale, permettant ainsi un accès à son contenu à un public anglophone.

Décision judicieuse et pourtant risquée dans un monde médiatique qui est en crise, Spicee a fait le choix d’un système d’abonnement payant – moins de 10€ par mois – et ne comporte pas de publicité.
Les formats des vidéos vont de 5 à 90 minutes et sont visionnables à la demande, sur ordinateur et mobile. Cela vous laisse donc choisir en fonction du temps que vous avez et selon l’endroit où vous vous trouvez, pratique !

Open Minded a visionné un documentaire intitulé « Des barreaux pour une barrette. »

En Tunisie existe une loi, la « Loi 52 », qui concerne la consommation de shit. En effet, en fumant un joint en Tunisie, vous pouvez écoper d’un an de prison, aucune raison n’étant valable pour vous justifier – à moins de glisser un pot-de-vin à des policiers tout d’un coup un peu plus flexibles. Le bilan est alarmant : les prisons sont surpeuplées et certains détenus cohabitent avec des meurtriers, des violeurs ou des terroristes, raisons un peu plus graves que de fumer un simple joint. Et ceci se passe à notre époque.
Le doc dure une quinzaine de minutes et nous fait réaliser que cette loi absurde a de graves conséquences sur les Tunisiens, impactant le futur de ces détenus et la vie de leur entourage.

Pour plus d’informations ou si vous souhaitez vous abonner, vous pouvez vous rendre sur le site officiel de Spicee, leur page Facebook c’est ici et leur compte Instagram là.

Le documentaire est gratuit et accessible jusqu’à la fin de la semaine sur leur compte Youtube.