Un bar à hérissons : ton nouveau QG…ou pas

Un bar à hérissons

Un bar à hérissons ouvre ses portes à Tokyo

On n’a pas fini d’utiliser nos chères bestioles pour faire vendre. Après les bars à chats voici un bar à hérissons !!!

Inauguré à Tokyo dans le district de Roppongi, le café, du nom de Harry – qui signifie « hérisson » en japonais – inaugure un nouveau concept permettant aux clients du restaurant de caresser des hérissons pendant qu’ils boivent un verre – beurk.

Le bar compte une trentaine de bestioles, disposés un peu partout dans des box en verre que les clients peuvent s’accaparer le temps d’une heure pour 8€ en semaine et 10,5€ le week-end.

Les responsables du bar assurent que les bêtes sont bien entretenues et qu’elles sont nourries avec de la nourriture bio. Tout serait donc mis en œuvre pour garantir leur bien être.

Bien sûr, pour certains, l’animal étant noctambule, le bien être de ce-dernier semble compromis.

Au-delà de cet aspect, l’idée reste assez grotesque. A quand le bar à mante religieuse, on vous le demande ?

Un bar à hérissons