Joe Corré : le Punk est mort et se fait incinérer

joe corré

Joe Corré : d’Agent Provocateur à argent provocation

Ah ben les copains, ça me rassure de voir qu’il n’y a pas que moi que ça fait tiquer de voir les 40 ans du Punk sponsorisés par la « Queen Mom Herself ». Rêvons un peu, peut-être que c’est suite à l’article sur OpenMinded que tout s’est déclenché (humour)… Bref, on ne saura probablement jamais et de toute façon, on n’est pas là pour jouer au Cluedo, mais visiblement le Colonel Moutarde est monté au nez de Joe Corré.

joe corré

Le fils de deux grands pionniers du mouvement Punk que sont Vivienne Westwood et Malcolm Mclaren (ex-manager des Sex-Pistols), a décidé d’organiser en novembre (pour les 40 ans de la sortie d’Anarchy in the U.K), un autodafé de sa propre collection d’objets Punk estimée quand même à 5 millions de livres (plus de 6 millions d’Euros). Si la portée du message est compréhensible, la limite entre vrai acte de contestation, coup de communication pour sa marque de lingerie de luxe « Agent Provocateur » ou caprice d’un enfant gâté est difficile à cerner. Sans oublier que bruler des objets culturels rappellent un peu quelques lointains souvenirs nauséabonds.

Et pour justifier son acte, le magnat du string ne fait pas dans la dentelle : « Un malaise général s’est emparé du public britannique. Les gens se sentent impuissants. Et l’impuissance mène à la complaisance. Les gens ne pensent plus que leur voix compte. Le plus dangereux est qu’ils ont arrêté de se battre pour ce en quoi ils croyaient. Ils ont baissé les bras. On a de nouveau besoin de remuer toute cette merde. » Certes, il y a beaucoup de vrai dans ce message, surtout vu le contexte économique, social et politique actuel, mais quitte à cramer plus de 6 millions d’euros pourquoi ne pas en faire profiter des associations de jeunes démunis, de sans-abris ou de musiciens ? Et si vraiment tu hésites Joe, ben tu peux toujours me les filer, je saurais quoi en faire.

joe corré

Source : The Guardian