« Homeless », le regard posé sur des SDF par Lee Jeffries

lee jeffries homeless

Lee Jeffries, face à face avec des sans abri dans la série « Homeless »

La tranche d’humanité sur laquelle nous posons trop peu notre regard, celle des sans abri, a été immortalisée par le photographe Lee Jeffries. Ce photographe parcourt le monde tirer le portrait de SDF, ces personnes pour lesquelles la voûte céleste fait office de toit.

Une vieille photo polaroid qui traîne dans ton grenier depuis 10 ans, une tache d’encre sur un mur, ta danse de la victoire, ta poubelle ou ton dressing… l’art est partout, tout le temps, et tu n’en as parfois même pas conscience. Mais si tu n’as jamais réussi à tirer parti de tout ce potentiel – et Dieu sait qu’il est impressionnant – d’autres y arrivent, et même très bien. Tu ne les connais pas ou tu en as vaguement entendu parler; dans les deux cas, Open Minded est là pour que tu restes à la page, et que tu deviennes l’expert en art que tout le monde s’arrache. Aujourd’hui, on se penche sur le photographe Lee Jeffries, et plus précisément sur l’une de ses séries intitulée Homeless.

lee jeffries homeless

C’est à travers l’Europe mais également les États-Unis que Lee Jeffries voyage, à la recherche de visages à photographier. Dans sa série Homeless, ce sont les sans abri qui sont mis en lumière, sans fioritures. Les visages avec lesquels on se retrouve face à face ont des regards profonds, émouvants, et poignants, exprimant chacun colère, terreur, ou encore incompréhension. Ceux-là même que l’on croise chaque jour sans forcément oser les considérer, ne serait-ce que l’espace d’un instant.

Les traits tirés, marqués par les années ou par la vie dans la rue, ce sont des vieillards mais aussi des jeunes que nous pouvons découvrir dans cette série d’images, majoritairement en noir et blanc. Le grain de peau est sublimé, la lumière est magnifique. Nous vous laissons découvrir en quelques clichés cette série impressionnante de vérité, qui donne actuellement lieu à une exposition à Paris, impulsée par la Galerie Confluences. Elle aura lieu jusqu’au 3 avril prochain.

lee jeffries homeless lee jeffries homeless lee jeffries homeless lee jeffries homeless lee jeffries homeless