« No land’s song », le docu plein d’espoir

Youtube Follow Openminded

no_land's_song

Ces femmes qui en ont dans le pantalon

La République islamique d’Iran, depuis la révolution de 1979, interdit aux femmes de chanter en soliste devant des hommes. Il semblerait que nos douces voix deviennent un plaisir pour l’oreille masculine et mènent à une excitation sexuelle – on est vraiment très fortes.

Sara Najafi, une compositrice de Téhéran, féministe invétérée, dénonce cette humiliation à travers son documentaire « No land’s song ». Elle se lance le pari d’organiser un concert officiel pour femmes solistes regroupant des Iraniennes mais aussi deux Françaises et une Tunisienne.

Filmé par son frère, Ayat Najafi, le documentaire illustre bien la place accordée aux femmes dans la société iranienne. A travers les différents personnages rencontrés, les difficultés auxquelles elles vont devoir faire face pour aboutir à leur projet, « No land’s song » peint le portrait d’un pays encore trop conservateur – et ce n’est qu’un euphémisme.

Le film sort dans les salles le mercredi 16 mars prochain.

Pour ceux qui n’étaient pas encore au courant, OpenMinded met à l’honneur la culture iranienne lors d’une soirée vendredi 18 mars, au DJOON. Exposition photo, sappes, buffet iranien et live de percussions traditionnelles seront de la partie. Le lien de l’event ici.