Un projet de centre pour SDF outrage les habitants du 16e, Twitter débarque

habitants du 16e

Twitter se fait plaisir suite au pugilat des habitants du 16e contre un projet de centre pour SDF

Ce lundi 14 mars 2016 au soir, un amphi de l’université de Paris Dauphine s’est transformé en un véritable poulailler. Pourquoi ? l’amphi en question est devenu le théâtre d’une réunion de présentation d’un projet qui n’a pas été sans déplaire à ceux qui devront l’accueillir. Ce projet, c’est celui qui vise à la construction d’un centre d’hébergement d’urgence pour sans abris. Jusqu’ici tout va bien, me diras-tu, et c’est normal, nous sommes bien d’accord avec toi. Petit détail qui va faire évoluer le reste de l’histoire : le centre devrait être établi dans le très huppé 16e arrondissement de Paris, et plus précisément en bordure du Bois de Boulogne. Et c’est là qu’on se marre.

Les habitants du 16e arrondissement et leur maire, Claude Goasguen, venus assister en masse à cette présentation, se sont immédiatement révoltés. C’est parti en insultes direct, voire quasiment en baston sur l’un des rangs de l’amphi. L’architecte du bâtiment s’est fait traiter de « menteur », tandis que la secrétaire générale de la préfecture d’Ile-de-France a eu le droit de se faire appeler « salope ». Ça demande la démission d’Anne Hidalgo, puis le président de l’université, Laurent Batsch, fait évacuer la salle en se faisant lui aussi, à son tour, insulter. Il y a tout de même de quoi penser que ces personnes ne sont pas très bien élevées. Des vrais thugs !

On le sait bien, les problèmes de riches sont vraiment, teeeeeellement difficiles à gérer, parfois. Et, comme bien souvent, c’est en toute ironie et avec un humour assez décapant que la sphère Twitter s’est emparée d’un nouveau hashtag pour railler l’événement : #InsulteCommeUnThugDuXVIeme.