Ce que la weed légale pourrait nous rapporter

weed légale

La weed légale, une source de revenus sous-estimée

Une étude menée en Australie par le Bureau parlementaire du budget a conclu que si une taxe de 10% était imposée sur une consommation légalisée de weed au sein des ménages, elle permettrait au gouvernement de se faire un paquet de blé. Et les chiffres sont apparemment impressionnants, puisqu’ils se calculent en millions de dollars. Effectivement, et toujours selon cette étude, si la culture des graines de cannabis, la consommation de weed et son commerce étaient légalisés à partir de juillet 2017, cela augmenterait de 650 millions de dollars les recettes sur les estimations prévisionnelles de l’année fiscale 2015-2016.

Et pendant ce temps, si on se penche du côté des États-Unis, les ventes de weed ont rapporté près d’un milliard de dollars au Colorado. Et pour cause, l’État a légalisé depuis 2014 la vente de cannabis récréatif. Du coup, le biz rapporte gros. Le Colorado a flairé le bon créneau et en a fait son crédo : 996 184 788, c’est le nombre de dollars qui ont été générés pour cet État en 2015 grâce à la vente de cannabis. Mais ça, ce n’est que le résultat des ventes, parce qu’à côté, il y a aussi les taxes afférentes à ce commerce, qui ont rapporté la coquette somme de 135 millions de dollars. Pas mal, hein ? Et cet argent va servir pour la « bonne cause », puisqu’une partie (35 millions) sera utilisée pour édifier des écoles.

Si on rapportait tout ça à la France, on pourrait imaginer à quel point il serait potentiellement intéressant pour l’État de rendre la weed légale. Mais comme on dit : « avec des si, on mettrait Paris en bouteille…et la beuh en vente libre ! »

 

marijuana