« Celestial Longitude », le projet d’AWB qui va t’envoyer dans la stratosphère

awb

AWB balance sur Taapion son premier projet, l’EP « Celestial Longitude »

Toi qui es amoureux de musiques électroniques bien stellaires et héliosphériques, tu sais évidemment qu’il n’y a pas que nos amis teutons qui sont aux commandes du vaisseau spatial de la techno.

Et pour cause, tu as forcément déjà entendu parler d’un jeune label français plein d’avenir qui porte le nom de Taapion Records. Cette maison parisienne a été fondée en 2013 par une triplette de DJs et producteurs formée de Shlømo, PVNV et AWB. Ce dernier, que l’on connaît aussi sous son véritable patronyme de Adrien Ozouf, fait référence en termes d’influences à la techno de l’auguste Jeff Mills et aux sons totalement ambient du grand Brian Eno. AWB (pour Automatic White Balance) sort en ce mois de février 2016 son tout premier projet, cinquième release du label. Cet EP, qui s’intitule Celestial Longitude, se compose de deux tracks, chacun remixés par ses deux acolytes et co-fondateurs de Taapion.

À LIRE :   Exhibitionism : les Rolling Stones se payent une expo titanesque
celestial longitude awb

Si le track qui donne son nom au projet a une beauté aérienne, son remix est vrombissant, tandis que « Ecliptic », le second morceau de cette sortie, est quant à lui bien plus fortiche et tapageur, avec ses percussions et son synthé qui le martèlent de tout son long.

En somme, Taapion vient de nous balancer une jolie sortie qu’on te recommande fortement d’écouter, et qui prouve bien que la techno française a un avenir radieux devant elle.