Anderson Paak : un nouveau crooner débarque

anderson paak

Anderson Paak : impossible de passer à côté de la musique de ce crooner

Si tu écoutes un peu de soul et de hip hop, ou si, tout simplement, tu as toujours un œil rivé sur ton fil d’actu, le nom d’Anderson Paak ne t’est forcément pas étranger. Et peut-être que tu as eu la curiosité de prêter une oreille à sa musique. Ce n’est pas le cas ? Mais tu attends quoi ?

Ce jeune américain a pas mal fait parler de lui ces temps-ci. Difficile donc de passer à côté. Et pour cause, c’est d’abord avec son apparition sur 6 tracks de l’album événement de Dr. Dre, Compton, sorti en août 2015, que le blaze de ce chanteur et musicien a commencé à tourner. Cette collaboration en a précédé une seconde, avec le producteur Knxwledge. Ce projet commun sorti fin 2015 et intitulé NxWorries, a été signé sur le mythique label fondé par Peanut Butter Wolf, Stones Throw. Pas dégueu comme manière d’entrer dans la lumière.

Et le chanteur commence l’année 2016 sous les meilleurs auspices, avec un second album fraîchement sorti ce 15 janvier, Malibu, qui succède à Venice, son premier LP paru en 2014. Le disque arrive à point nommé pour réchauffer nos âmes transies par les températures hivernales. Anderson .Paak, c’est un peu le nouveau Raphael Saadiq, avec une voix groovy et une pêche d’enfer, comme il a pu nous le montrer avec son apparition au Grand Journal la semaine dernière, lors de laquelle on a pu l’apercevoir chanter son « Am I Wrong » ultra dansant. D’ailleurs, c’était bien le premier à se trémousser avidement, montrant bel et bien qu’il a de l’énergie à revendre.

Et comme le mieux, c’est de l’écouter, on t’a fait une petite sélection de trois sons qu’on a kiffé sur son récent album. Pour les petits chanceux qui ont chopé leur place à temps, Free Your Funk l’invite le 24 février prochain à jouer à la Bellevilloise. C’est déjà complet, hein.