Souffle coupé par delà des clichés de Mikko Lagerstedt

mikkolagerstedt_circle

Laissez-vous exalter par les clichés de Mikko Lagerstedt

Une vieille photo polaroid qui traîne dans ton grenier depuis 10 ans, une tache d’encre sur un mur, ta danse de la victoire, ta poubelle ou ton dressing … l’art est partout, tout le temps, et tu n’en as parfois même pas conscience. Mais si tu n’as jamais réussi à tirer parti de tout ce potentiel – et Dieu sait qu’il est impressionnant – d’autres y arrivent, et même très bien. Tu ne les connais pas ou tu en as vaguement entendu parler; dans les deux cas, Open Minded est là pour que tu restes à la page, et que tu deviennes l’expert en art que tout le monde s’arrache. Aujourd’hui, on se penche sur le photographe finlandais, Mikko Lagerstedt.

Photographe autodidacte de Finlande avec une formation des beaux-arts, Mikko Lagerstedt s’attarde à capturer des clichés intenses, impressionnants, pour faire voyager son public. Il aime tout particulièrement capturer les moments nocturnes, la photographie atmosphérique, des paysages simples, qu’il rend ensuite spectaculaires.

clichés

Sa toute première inspiration vers la photographie lui est venue lorsqu’il conduisait pour se rendre chez ses parents. Après un jour pluvieux, le soleil a commencé à briller et le brouillard montait dans les champs. Il a dû s’arrêter et ainsi observer ce moment envoûtant mais étrange et s’est ensuite rendu compte qu’il voulait commencer à capturer ces moments et les retranscrire dans ses clichés.

Son premier voyage photographique a d’abord commencé en décembre 2008 et dès les premiers moments, il en est tombé amoureux. Pour lui, il est primordial de « créer visuellement des images avec des émotions captivantes » et de capturer le sentiment qu’il a ressenti lorsqu’il a pris la photo.
Pari réussi, n’est-ce-pas ?

Mikko-Lagerstedt-foal Mikko-Lagerstedt-Arctic-Symphony+(3) Mikko-Lagerstedt-Frozen-Echo Mikko-Lagerstedt-The-End Mikko-Lagerstedt-New-Night-3 endlessnight darknight mikkolagerstedt_night mikkolagerstedt_nightlight Paris
À LIRE :   Fat & Furious burger, l'art du gras