Les portraits sublimés par Michael Färber

eyeem-76329800

L’émotion vue et photographiée par Michael Färber

Une vieille photo polaroid qui traîne dans ton grenier depuis 10 ans, une tache d’encre sur un mur, ta danse de la victoire, ta poubelle ou ton dressing… l’art est partout, tout le temps, et tu n’en as parfois même pas conscience. Mais si tu n’as jamais réussi à tirer parti de tout ce potentiel – et Dieu sait qu’il est impressionnant – d’autres y arrivent, et même très bien. Tu ne les connais pas ou tu en as vaguement entendu parler; dans les deux cas, Open Minded est là pour que tu restes à la page, et que tu deviennes l’expert en art que tout le monde s’arrache. Aujourd’hui, on se penche sur le photographe allemand, Michael Färber.

Michael Färber est un artiste depuis son plus jeune âge. Diplômée des beaux-arts, il a vite trouvé son chemin et s’est accompli dans la photographie de portrait, à Munich. Ses portraits, qui ont une inclination aux émotions comme la fragilité et la tristesse, rappellent souvent à l’œil du public, des scènes de film.
Mais la photographie n’est pas sa principale activité. En effet, le jeune homme de 26 ans travaille avant tout dans le marketing chez UPS et consacre son temps libre à la photographie et la musique.

Michael Farber

Ayant toujours bercé dans le domaine culturel grâce à l’éducation dont il a pu bénéficier (visites de musées, opéra, etc), Michael est un passionné d’art en général. Son attrait pour la photographe s’est notamment renforcé lorsque son meilleur ami, Sebastian Hübner, a commencé à travailler comme photographe professionnel. Initié par ce dernier, il a commencé à travailler avec lui, et à prendre les commandes de son studio et de ses shootings.
Une liberté qu’il a obtenu tout au long de son travail de création photographique. Selon lui « il n’y a aucune limite, on crée, on recrée« . La photo lui a d’une part appris à exploiter ses idées, à se surpasser, mais également à s’ouvrir aux autres « les personnes avec qui j’ai travaillé lors de mes shootings sont toutes différentes et rendent toujours captivant le moment que l’on passe ensemble« . Et le photographe l’a bien compris, les meilleures photos se distinguent très vite grâce au contact que le photographe a avec ses modèles.
En outre, il n’y a rien de plus ennuyant que 5 heures de travail à marcher et à travailler si l’on n’a rien à se dire.

eyeem-77511239

Le photographe puise son inspiration dans les lieux où il se rend. Au départ, il shootait beaucoup en studio, mais a vite voulu « s’exporter », trouver quelque chose qui lui correspondait parfaitement. Ses modèles, il les choisis également par feeling « c’est mieux pour le rendu de la photo et le temps passer ensemble« .
Du style, de l’originalité et un relationnel fort, Michael Färber est un photographe à suivre (de près).

À LIRE :   La débauche de la nuit par Maxime Ballesteros

Une erreur dans l’article ? Proposez-nous une correction.

barbe photo femme portrait photo cheveux photogtaphie eyeem-76497819 photo photographe michael farber