Le célibat, ça craint (presque) pas

célibat
Moi j’aime trop être célibataire, je vois qui je veux, je fais ce que je veux, et je déprime presque pas

Tes potes sont en couple, ta mère est en couple, les voisins se sont mariés la semaine dernière et même ton chien a une copine… Y’a de quoi déprimer. Mais non, on te l’assure, le célibat, ça craint (presque) pas.

 

  • T’as l’impression qu’à chaque fois que tu te fais draguer en soirée, le type ne ressemble à rien. Sans les lunettes, les moustaches et les trois grammes, y’a surement un DiCaprio qui sommeille. Maiiis si.
Celibat
  • Quand tes potes t’organises un RDV arrangé avec un pote à eux « supergentilsupermignon », tu te dis que pour que le mec soit seul, il doit être bizarre. Et là… Bon, là t’as surement raison.
Celibat

 

  • Il y a toujours ces fameux repas de famille plein de questions gênantes sur ta vie sentimentale et du coup, ton célibat. T’as l’impression de subir un interrogatoire mené par la CIA ? Alors ne parle pas en présence de ton avocat. Ou avant d’avoir fini la bouteille de champ.
Celibat
On ne peut plus tolérer cela.
  • Peut-être que tu te goinfreras pendant les deux trois périodes de déprime que tu traverseras, mais dis toi que ça te fait penser à ton poids plutôt qu’à ta vie sentimentale inexistante.
Celibat
J’éloigne ma peine en mangeant.
  • Si tu ne peux pas finir autrement qu’en larmes devant une comédie romantique, on te conseille tout simplement de ne plus en regarder. Rocky c’est grave bien aussi tu sais.
Celibat
  • À tes copines qui t’expliquent à quel point ta vie de célibataire doit être amusante comparée à leur vie en couple, on te conseille un gros FUCK. Ou de t’effondrer en larmes dans leur bras, c’est toi qui vois.
Celibat
Je suis morte à l’intérieur.
  • Et puis l’amour de toute façon, est-ce que ça vaut bien le coup ? Rupture, engueulades, tromperies, trop de messages, pas assez de messages et ZERO solitude. Définitivement, non, c’est nul.
Celibat
– On va écrire « pas de pleurs sur la bouteille » – Mais ça fait pleurer – Je sais