Comment survivre en coloc ?

survivre en coloc

La coloc ? Pourquoi pas, mais avant de te lancer, y’a deux trois trucs essentiels à savoir

Soyons honnête, pour un 9m2 Porte de la Villette aujourd’hui, prépare toi à donner un rein, et deux loyers d’avance bien sûr. Alors la bonne solution, c’est la coloc : loyer moins cher et plus grande surface habitable (quel optimisme…). Mais pour supporter de vivre H24 avec quelqu’un, que ce soit ton meilleur pote ou un gars que t’as rencontré sur un site de bons plans, mieux vaut savoir faire deux trois sacrifices. Apprendre à survivre en coloc quoi.

 

  • T’auras beau te mettre en coloc pour avoir plus d’espace, c’est pas dit que ça se réalise. Entre celui qui dort dans le clic clac du salon et celui qui a un lit de camps dans le placard à balais qui sert de chambre, va falloir apprendre à se contorsionner. Allez, deux trois cours de Yoga et on en reparle plus.
survivre en coloc
  • Faire le ménage. Si c’est pas toi qui as des penchants maniaques, c’est l’autre. Alors pourquoi pas faire le ménage en s’amusant ? À la Secret Story en sous vêtement, ou simplement en mettant la musique à fond histoire que le calvaire soit plus appréciable. Et si jamais ça marche, y’a peut-être moyen de monter un groupe.
survivre en coloc
  • Chacun à des goûts particuliers question déco, mais si le coloc propose un total look rose pour le salon, à vous de savoir dire non. Mais fermement hein. À la limite vous vous arrangez pour deux trois coussins saumon, que vous pourrez aisément cacher en cas d’invités à l’appart.
survivre en coloc
  • Ça et d’autres soucis de vaisselle non faite pourrait déclencher une dispute, ou 10. Mais si vous commencez à vous crier dessus, rappelez vous que le reste du temps ça passe plutôt pas mal. Comme la fois où vous avez regardé PS : I love you sous un plaid tout les deux, ou le jour où t’as retenu sa copine à la porte le temps qu’il cache les preuves de ses diverses conquêtes. Alors on se calme, et on se fait un gros câlin. Jusqu’à la prochaine crise.
survivre en coloc
  • Si tu t’es mis en coloc parce que t’avais pas trop d’argent, il y a des chances pour que ton coloc en manque encore de temps en temps. Alors bon, une avance de 300 euros c’est pas facile pour tout le monde, et tu devras te priver de vie sociale le reste du mois. Mais dis toi que si là tu lui avances de l’argent, il se sentira redevable à vie, À VIE.survivre en coloc

 

  • Le frigo est vide et pour dépenser moins d’argent, vous allez à l’immense hypermarché au bout de la ligne de métro. Arrivés là bas, vous ne savez ni par où commencer, ni où vous diriger. En clair, c’est la panique. Entre celui qui veut des chocapic et celui qui préfère les Miel Pops, le combat de caddie commence. La technique ? Commencer par les produits de première nécessité : pâtes, cordons bleu, riz et bières. Le reste dépend de ce qui reste sur vos comptes.
survivre en coloc