Il y aurait des inconvénients à fumer de la weed?

weed

Pourquoi fumer de la weed c’est mal

Vous nous connaissez pour notre impartialité face à ce sujet, quoique parfois un peu « pour la weed ». On vous avez déjà dit qu’un bon café à la weed ne faisait pas de mal, que le meilleur métier du monde était d’être testeur de weed professionnel, ou encore que la weed pouvait élever ton intellect, mais faut pas se leurrer, la weed, c’est mal (m’voyez).
Sinon, pour les accros à la drogue dure, il y a cette version.

  1. Tu perds ta mémoire

C’est bien beau de fumer 10 pétards par jour mais est-ce-que ça te fera devenir un brillant homme politique comme ce que ta chère mère veut que tu deviennes ? Bon du coup, on ne sait pas ce qui est le mieux pour toi.

cannabis
2. Ça te rend impuissant

Et oui, tu ne le savais pas mais vu que tu es sûrement trop défoncé pour t’en rendre compte, la weed agit sur tout ton corps et contrôle chacun de tes muscles. Dommage, la jolie blonde au 90C ne te recontactera sûrement pas …

homme impuissant
Bon il faut imaginer que la clope est un joint …

3. Ça te donne des boutons

La weed bouche les pores, et comme le tabac, elle rend ta peau moche et surtout te donne de l’acné. Ajoutez-y aussi la fonsdale qui vous fait manger n’importe quoi, et bonjour les années collèges !

acné

4. Ça te rend débile

Oui, tu perds ta mémoire (comme expliqué dans le petit point 1 du paragraphe A), donc tu deviens encore plus débile que ce que tu ne l’étais avant. Tes journées se résument donc à bédo – dodo – bédo – dodo, et en général, il n’y a plus de place pour l’école. Même tes potes te trouvent débile parce que tu ne parles plus que de weed, ou de meuf (et encore puisque tu es devenu impuissant …).

débile

5. La flemmingite aiguë t’a touché parce que t’es trop défoncé

D’après le Wiktionnaire (source sûre), la flemmingite aiguë serait « un état de manque d’envie général particulièrement développé ». Ah bon ? Et cette maladie se propagerait de plus en plus touchant près de 99,98% de la population mondiale. Ce qui serait dû (toujours d’après des études de source sûre), à la consommation de cannabis.
Oui car c’est bien connu, fumer de la weed endort, et du coup, tu ne fais plus rien à part dormir.

À LIRE :   Weed cacher et écolières japonaises chez Vice
fumeur qui dort

6. Tu te refermes sur toi même

Au vu des points que l’on t’a évoqué, tu l’auras compris, la weed ne te permet pas (souvent) de te faire des potes. A cause de ta bipolarité, tu passes d’un état de totale euphorie à un état limite dépressif, qui t’a déjà fait perdre quelques potes. Car oui fumer peut-être un moyen de se rassembler et rigoler, mais trop fumer peut aussi te rendre en total bad et te faire te sentir très très très très seul … 

fonsdale

7. Tu grossis à cause de tes crises de fonsdale

C’est bien connu, le fumeur de joint est un spécialiste des repas WTF. Tout ce qui lui passe sous la main est bon à prendre : chocolat, pains au lait, ketchup, pâtes, fruits, chantilly, steak, fromage, yaourt, charcuterie, … bref, du salé comme du sucré, parfois mélangés qui te donneraient clairement envie de vomir si tu n’étais pas défoncé.

hallucinations

8. T’as des hallucinations

Quand tu fumes (surtout quand tu fumes trop), parfois il t’arrive de faire des bads, et de « taper des hallu » en jargon. Parfois c’est drôle, mais ça peut vite partir en live, surtout si tu conduis* ou si tu n’es pas chez toi …

pauvre

9. Tu deviens pauvre

Même si la marijuana n’est pas la drogue la plus chère sur le marché, en acheter est quand même un coût. Et ce n’est pas avec ton pauvre salaire de stagiaire que tu vas pouvoir t’acheter 10g par semaine.

prison

10. C’est tout de même de la drogue donc tu peux aller en prison

Et ouais les gars, un petit pétard ne fait pas de mal, mais attention, le cannabis reste de la drogue donc méfiez-vous, les flics ne sont jamais très loin.

*On rappelle qu’il ne faut pas conduire sous l’emprise de stupéfiants