Une seconde peau grâce aux modifications corporelles

modif corps

Modifications corporelles : du basique à l’inimaginable

Les modifications corporelles passent par toutes sortes de transformations : allant du simple tatouage, au piercing, en passant par les écarteurs, les langues découpées, la scarification, ou encore la modification des membres et du sexe. Le terme désigne donc, au sens large, une modification de votre corps, quelque soit sa nature.

La pratique (également appelée BodMod) existerait depuis longtemps, remontant au Paléolithique supérieur (c’est pour dire …). A caractère religieux, elle demeure encore dans certains peuples africains, mais se démocratise et s’expatrie dans le monde entier.
Comme vous aurez pu (malheureusement) le voir, certaines personnes subissent des changements, pour le moins … radicaux. Et parfois, ça va loin, même très loin.

On a rencontré Lucas, un adepte des pratiques de ce genre. Âmes sensibles s’abstenir.

Salut Lucas. Quand on te voit on ne penserait pas que tu es presque un « fanatique » des modifications corporelles. Peux-tu nous parler de celles que tu t’es faites ?

Alors, tout d’abord j’ai 3 scarifications. Deux faites part Lukas Zpira et l’autre par Skin of Steel. « Un tongue Split » (littéralement une langue fendue) et un aimant implanté dans le majeur gauche.

On dit qu’il faut forcément une signification pour se faire tatouer, scarifier etc. Nous on n’est pas d’accord, mais bon. T’en penses quoi ?

La signification n’est pas la chose la plus importante pour moi. Je ne trouve pas qu’il soit nécessaire d’argumenter sur pourquoi je l’ai fait. Il y a sûrement une raison cachée au fond de moi que j’explique par des actes plus que part des mots. Même si la première scarification (première mod, même avant de passer par la case tattoo) où il est écrit « accept change » signifie pour moi qu’il faut accepter le changement des choses, des fréquentations, des personnalités. C’est également une façon de dire que rien n’est écrit.
Ensuite j’ai une Swastika, c’est un symbole très fort qui porte souvent à confusion, mais ça amène à l’échange et à la discussion. Et enfin un crop circle, les symboles que dessinent les aliens dans les champs mais ça, c’est parce que ça me plaît.

À LIRE :   Les tatouages parfumés de ton enfance reviennent en force
scarification
Une des scarifications de Lucas

Ce genre de modifications corporelles peut souvent « choquer » les autres. As-tu déjà eu des barrières notamment dans le monde du travail ?

Par rapport à mon taff c’est super intéressant. Je travaille avec des enfants en général et ça intrigue. Ça crée une sorte de relation entre nous.

Aurais-tu des conseils à donner à nos lecteurs, si jamais l’envie leur prenait de se faire scarifier ou même rajouter des implants en guise de cornes ?

Le premier conseil et pas des moindres, est de bien choisir son « bod modeur ». Il ne faut pas hésiter à lui poser toutes les questions nécessaires. Et se mettre bien en tête qu’un scalpel bien affûté qui t’entaille la peau, ça fait mal.

modification corporelle japon modification corporelle modifications corporelles femme chat modification_corporelle modif modifications corporelles