Le monde halluciné de Pilar Zeta

Youtube Follow Openminded
pilar zeta art

La jeune artiste Pilar Zeta nous embarque dans son univers totalement barré

L’artiste, designeuse graphique et de mode originaire d’Argentine Pilar Zeta nous emmène dans son monde, aux frontières du réel. On passe directement de l’autre côté du miroir.

La galaxie dans laquelle évolue Pilar Zeta, artiste basée à Los Angeles et née à Buenos Aires, est étrange et un peu (totalement) barrée. Ses réalisations, stellaires et ultra épurées, semblent figées dans une dimension spatiotemporelle psychédélique et surréelle. C’est d’ailleurs des grands maîtres du mouvement surréaliste que s’inspirent bon nombre des travaux de Pilar Zeta, à l’instar des œuvres de Salvador Dali ou du Belge René Magritte.

Ses installations et œuvres graphiques témoignent d’un univers complètement loufoque dans lequel l’artiste aime à faire évoluer ses personnages et objets (profils de Nefertiti, félins, et boules de cristal) trônant comme des icônes improbables au cœur d’un temple païen aux couleurs pop et acidulées, frôlant parfois le kitsch et baignant toujours dans le mystère.

pilar zeta art

Ces symboles sont autant de muses issues des couvertures de disques de rock psychédélique des années 1960 et 1970 qu’elle a découvert dès son plus jeune âge, que de marques de notre monde actuel virtuel peuplé de lolcats et de dauphins. Et quand on vous dit que Pilar Zeta est une artiste un peu lunaire… il suffit de se pencher sur (l’angle supérieur droit de) son site web pour s’en rendre compte : ce dernier nous renvoie vers des sites Internet complètement chelous, en lien avec les éléments, l’astrologie, les planètes et leur symbolique, et informant sur les phases de la lune.

pilar zeta art pilar zeta art pilar zeta art pilar zeta art

Connue pour les pochettes de disques qu’elle réalise, notamment dans le domaine des musiques électroniques, elle collabore depuis plusieurs années avec le producteur, DJ, graphiste et designer de Détroit Jimmy Edgar, avec et pour qui elle a réalisé les covers de ses derniers EPs parus sur son propre label qu’il co-dirige avec Machinedrum : Ultramajic. Un nom qui laisse rêveur, et qui nous autorise à penser que les deux artistes doivent s’entendre effectivement à merveille.  Elle a réalisé la cover du dernier EP du jeune sorcier, sorti le 18 septembre et intitulé Shine, à la vue de laquelle on peut constater qu’elle a effectué tout un travail autour du nombre d’or (le côté « coquillages et crustacés » du visuel). Mystique.