De la couleur dans vos vi(ll)es

ville colorée

Couleur = bonheur = baume au cœur

Parce qu’on sait que vous êtes au bureau, puis de toute façon c’est toujours mieux que d’être dehors avec ce temps de mer**, on a sélectionné pour vous le top 10 des villes et villages les plus colorés du monde. Un peu de couleur, bordel !

  1. Manarola, Italie

Manarola

Hameau de la commune de Riomaggiore en Ligurie en Italie, Manarola est l’une des localités qui constituent les Cinque Terre. Ce village est notamment reconnu pour ses maisons aux couleurs vives mais également par le fait que le village soit interdit d’accès aux voitures. Deux moyens pour y accéder s’offre à vous : à pied ou en train.

      2.  Saint-Jean de Terre-Neuve, Canada

-Jean-Terre-Neuve-Canada

Saint-Jean de Terre-Neuve, est la capitale et la plus grande ville de la province canadienne de Terre-Neuve-et-Labrador. Le centre de Saint-Jean de Terre-Neuve a même été surnommé « Jellybean Row » (nom des bonbons colorés) au vu de ses couleurs. Autre anecdote, les pêcheurs peignent leurs maisons de couleur vive pour pouvoir la repérer de la mer, astucieux.

    3. Stockholm, Suède

Stocklhom couleur

Capitale et plus grande ville de Suède, dans cette ville siègent le gouvernement et le parlement suédois, ainsi que le lieu de résidence officielle du roi Carl XVI Gustav (un peu d’histoire ne fait de mal à personne). La rangée de bâtiments la plus colorée de Suède se trouve sur la place Stortorget qui signifie « grand », mais comble de la chose, c’est une petite place.

    4. Bristol, Angleterre

bristol couleur

Ville britannique située dans le sud-ouest de l’Angleterre, Bristol est la sixième ville d’Angleterre et la huitième du Royaume-Uni par son nombre d’habitants. Une ville « verte », puisqu’elle abrite 450 parcs et jardins. Le thème des maisons colorées géorgiennes à Bristol a beaucoup plu, de même qu’il a été répété dans les bâtiments modernes du quartier. Un mix entre ancien et moderne, qui fait le charme de la ville.

   5. Wroclaw, Pologne

wrocław

Wrocław, capitale européenne de la culture 2016, est l’hôte de l’Euro 2012 de football, et des Jeux mondiaux en 2017. Les couleurs des maisons du centre ville font la richesse de cette ville jeune, qui attire de plus en plus.

À LIRE :   Le monde impitoyable de Westworld s'étendra sur une troisième saison

    6. Bo-Kaap, Afrique du Sud

bokaap

Situé dans le City Bowl, son nom signifie « Au-dessus du Cap » en Afrikaans en référence à la situation du quartier, qui s’étend sur les flancs de la montagne de Signal Hill. Bo-Kaap est aujourd’hui l’un des quartiers les plus pittoresques de la métropole sud-africaine en raison de ses nombreuses ruelles pavées, de ses maisons peintes de couleurs pastels et de mosquées dont l’architecture rappelle celle de l’Asie du sud-est.

    7. Willemstad, Curaçao

Willemstad

Capitale de l’île de Curaçao, Willemstad est inscrit sur la (longue) liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, grâce à son architecture colorée et l’entrée de son port. Petite anecdote (oui on sait que vous aimez ça), si ces maisons sont colorées c’est (grâce) au gouverneur hollandais de l’île de Curaçao en 1817 qui ne supportait pas les murs blancs. En effet, le soleil qui se réfléchissait sur ces murs, lui donnait la migraine.

    8. Bergen, Norvège

Bergen

Deuxième ville du pays par son nombre d’habitants, Bergen est située au sud-ouest de la Norvège. Ville universitaire et portuaire, elle se démarque par ses maisons en bois, installées au pied de la colline, qui font la beauté de cette bourgade.

    9. Naples, Italie

Naples

Forte de son patrimoine culturel (le Vésuve, musées, églises, palais, cathédrales, etc), Naples fait vivre son héritage par toutes les activités qu’elle offre. Si vous arrivez par la mer, vous aurez l’impression de voir un tableau éclatant, entre couleurs éblouissantes, mer turquoise et ciel bleu azur.

    10. La Boca, Argentine

Colorful La Boca, Buenos Aires

 

Ce quartier populaire fait partie de la capitale de Buenos Aires. Il se démarque par de ravissantes maisons dont les façades ont été repeintes à l’époque par des pêcheurs immigrés d’Italie avec la même peinture que leurs bateaux. Une histoire qui fait le charme de la ville.

Publicités