Après la loi sur le renseignement, plus de cryptage téléphonique ?

cryptage téléphonique

Les autorités françaises souhaiteraient retirer le cryptage téléphonique

Il y aujourd’hui quelques mois, les dernières étapes de la loi sur le renseignement sont passées tranquillement sans que personne n’élève la voix. Il y a peu un nouveau débat, ainsi qu’une nouvelle préoccupation a fait son entrée chez les autorités du renseignement français, celle du cryptage téléphonique. Mais qu’est-ce que c’est ? Le cryptage ou bien le chiffrement, permet de protéger vos données. Sur certains modèles de téléphones le cryptage est directement intégré, sinon vous pouvez vous les procurer par des sociétés spécialisées dans le secteur.

cryptage cryptage télephonique

Ainsi le gouvernement pose la question du cryptage téléphonique, et les arguments pour pouvoir une fois de plus tirer un peu plus la cordelette sur nos libertés et notre vie privée, sont la pédophilie et le terrorisme. Avec les récents enlèvements et les récents attentats nous sommes en capacités de comprendre, mais seulement si on regarde les choses avec superficialité. Sauf qu’il ne faut en aucun cas regarder les choses de cette façon. Ce que l’on peut supposer c’est que c’est un argument de plus pour pouvoir avoir le contrôle, plus le sommet a le contrôle sur la masse et plus la masse est passive et si la masse est passive alors il n’y a aucun débordement. On peut citer le célèbre ouvrage de George Orwell « 1984 », qui raconte l’histoire de Winston Smith vivant dans une société ultra surveillée, c’est de la que viennent notamment les célèbres citations « Big Brother is watching you » et « La guerre c’est la paix, la liberté c’est l’esclavage, l’ignorance c’est la force ». Big Brother surveille tous les citoyens via le « télécran » et il est hilarant comme cette fiction n’a jamais été aussi proche que notre société actuelle. Pour bien comprendre qu’il ne faut en aucun cas que ces mesures soient appliquées, il faut rappeler que selon l’article 9 du code civil « chacun a droit au respect de sa vie privée ».

À LIRE :   Les réponses insolites des community managers aux trolls