Pas de Gay Pride pour Venise !

Youtube Follow Openminded
gay-pride

Le Maire de Venise refuse la Gay Pride dans « sa Venise »

Décidément la communauté LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans) n’as pas fini d’en prendre pour son grade dans certains pays. Après la triste réaction des russes sur l’application Facebook Celebrate Pride – ils ont remplacé l’arc-en-ciel par les drapeaux de la Russie, du Kazakhstan, de l’Ukraine et de la Biélorussie –, c’est en Italie, et plus précisément à Venise qu’elle est une nouvelle fois rejetée.

gay-pride-rainbow

En effet, le maire démocrate de la Sérénissime semble un peu (beaucoup trop) conservateur. Lors d’une interview donnée au second quotidien le plus vendu en Italie, La Reppublica, Luigi Brugnaro a déclaré le plus naturellement du monde qu’il n’y aurait aucune Gay Pride dans SA Venise au cours de son mandat car il s’agirait selon lui d’« une bouffonnerie, le summum du kitsch » qui aurait plutôt sa place à Milan. Et devinez qu’elle phrase clichée il a sorti au journaliste lorsqu’il lui a demandé s’il était homophobe… « J’ai des amis gay », on ne l’avait pas vu venir celle-la !

gay-pride-venise-luigi-brugnaro

Difficile de croire le politicien et homme d’affaire lorsqu’on se rappelle que ce n’est pas la première fois de Luigi Brugnaro s’en prends à la communauté LGBT. Mi août, le maire de Venise avait blacklisté des bibliothèques scolaires près d’une cinquantaine de livres pour enfant portant sur l’homoparentalité. Pour sa défense, il avait twitté que « L’humanité a une connotation précise et c’est que chacun est né d’une mère et d’un père ! Amen ! ».

gay-pride-venise-arcigay

Des paroles et des actes qui indignent la communauté LGBT du monde entier et ceux qui la soutiennent. Le président d’Arcigay – principale association militante pour les droits des LGBT – Flavio Romani, a d’ailleurs répondu avec bon sens que « Venise n’appartient pas à son maire » et qu’il compte bien l’inviter à « défiler au premier rang » lors de la Gay Pride régionale organisée dans la Cité des Doges l’an prochain. On aimerait voir ça, mais pas sûre que Luigi Brugnaro y accompagne ses « amis gay » !