« Derrière le mur, la Californie » la résistance en skateboard !

Derrière le mur la Californie

« Derrière le mur, la Californie » : la subculture du skate dans la RDA des années 1970

Le documentaire « Derrière le mur, la Californie » est un témoignage d’une subculture née dans les rues de la République Démocratique Allemande. Le skateboard devient très populaire aux États-Unis dans les années 70, lorsque deux californiens innovent la planche à roulettes en y fixant des roues en uréthane. Cette révolution s’étendra à l’échelle mondiale, même en RDA. Nous y suivons trois garçons de leur préadolescence jusqu’à la vingtaine, qui vont contribuer fortement au développement du skateboard dans un pays où le climat y est extrêmement tendu. Venant des États-Unis, le skateboard est un peu le symbole de tout ce que rejette en bloc le régime communiste de la RDA. La Stasi, police politique va même s’intéresser de près à ces jeunes en recherche d’adrénaline, qu’ils qualifient comme étant un « milieu non organisé des planchistes à roulettes ».

À LIRE :   10 films que tu attends en 2017 (ou pas)
Derrière le mur la Californie2

« Derrière le mur, la Californie » de Marten Persiel est à retrouver actuellement dans toutes les salles obscures !

Publicités