Julien Mauve, le premier photographe sur Mars

julien mauve

Passion Planète Mars par Julien Mauve

Au détour d’Internet, je suis tombée sur les photos spectaculaires de Julien Mauve « sur » Mars. Un peu blonde et naïve, je me suis demandée une seconde si les photos avaient vraiment été prises sur Mars tant elles étaient bluffantes de naturel avant de me rendre à l’évidence : Mars n’a jamais été visitée par l’homme et aussi talentueux que soit Julien Mauve, il n’a clairement pas pu frauder l’Univers.

mauve julien

Intriguée comme jamais, j’ai demandé à Julien Mauve de m’expliquer son projet baptisé Greetings from Mars et c’est sa passion pour la Planète rouge qui l’a poussé à traverser l’Atlantique pour explorer l’ouest américain et ses paysages – presque – martiens: « j’ai beaucoup étudié la topologie de Mars et j’ai cherché les endroits terrestres qui présentaient le plus de similitudes. Il faut des canyons, des déserts, des endroits désertiques sans trace de vie végétale et le tout, si possible, avec des teintes rouges. » 

Après avoir jeter son dévolu sur l’ouest des Etats-Unis, Julien Mauve a continué son exploration sur Google Map, Flickr et Instagram pour identifier au mieux les lieux où il voulait se rendre.

julien mauve art

Vient ensuite le travail colossal des retouches pour rendre son travail le plus proche de la réalité martienne : « les lieux dans lequel j’ai réalisé le projet sont vraiment très proches des paysages martiens mais il fallait néanmoins retravailler sur les couleurs et les tonalités pour reproduire les dominantes rouges de l’atmosphère martienne. J’ai utilisé beaucoup d’images publiées par la NASA pour obtenir un rendu final réaliste. »

julien mauve mars

Enfin et pour la touche humoristique de sa série de photos, Julien Mauve s’est inspiré des poses utilisées par les touristes qui visitaient l’Arizona, l’Utah et toutes ces régions qui font l’Ouest américain qu’on aime tant pour mettre en lumière le tourisme actuel et notre rapport avec la photo à travers les astronautes présents sur ces clichés, prêts à braver les montagnes avec leur perche à selfie : « les touristes se réapproprient les paysages et affichent ensuite leurs photos sur les réseaux sociaux dans une certaine quête de l’ego et de l’auto-définition. Les deux personnages s’immortalisent devant les paysages mais ne sont finalement pas reconnaissable. N’importe qui pourrait se trouver dans ces combinaisons et j’aime beaucoup ce paradoxe. Ils cherchent à affirmer leur identité alors même que rien ne permet de les distinguer vraiment. »

Chez Open Minded, on est plus que fan de Julien Mauve et de son projet Greetings from Mars et après le teasing de folie que vous venez de lire, je vous laisse avec ses photos époustouflantes. Bienvenue sur Mars.

À LIRE :   Les Baker V photographie la drogue
mauve mars 2 mauve mars  planèt mars