Tomasz Gudzowaty tire le portrait des outsiders

Tomasz-Gudzowaty-invading-urban-space00

Ces coutumes inconventionnelles à travers l’objectif de Tomasz Gudzowaty

Au cours de ces nombreux voyages, Tomasz Gudzowaty a braqué son objectif sur des métiers, activités ou coutumes peu « conventionnels ». Boxeurs, pole dancers, skateurs, catcheurs et sumos sont immortalisés dans des portraits qui montrent leur univers parfois étonnant et incompris.

Tomasz-Gudzowaty-garridos-boxing-gym00 Tomasz-Gudzowaty-garridos-boxing-gym01 Tomasz-Gudzowaty-garridos-boxing-gym02

Tomasz Gudzowaty est un photographe, portraitiste et documentariste originaire de Varsovie. Son travail est reconnu dans le monde entier et apparaît dans des publications elles aussi de renommée internationale comme Forbes, Guardian, Max Magazine, Newsweek, et le Time. Après des études de droit à l’Université de Varsovie, il se lance dans une activité plus « artistique ». Il voyage à travers le monde, passe d’un continent à l’autre, traverse les pays, et utilise son objectif pour capturer la vie sauvage, la nature, mais aussi des aspects plus sociaux. Au lieu d’utiliser les mots, Tomasz Gudzowaty se sert de l’image. Sa caméra lui permet de raconter une histoire, et faire une sorte de constat social.

À LIRE :   Dans le secret des lacs : quand la nature te retourne le cerveau
Tomasz-Gudzowaty-invading-urban-space03 Tomasz-Gudzowaty-invading-urban-space04 Tomasz-Gudzowaty-invading-urban-space05 skate 2261 001

Depuis 1999, Tomasz Gudzowaty a ramassé plus de quatre-vingt prix de prestige dont le quart sont des premiers prix. Le photographe a reçu le premier prix dans la catégorie « Série de portraits » lors des NPPA’s (National Press Photographers Association) Best of Photojournalism de 2014. Plus récemment, il a aussi été sacré Photographe de l’année à l’occasion des Black & White Spider Awards aux États Unis. Son travail est particulièrement reconnu en Pologne, son pays d’origine, où le Président Aleksander Kwaśniewski le fait Chevalier de l’Ordre Polonia Restitua en 2000, l’une des deux plus hautes décorations civiles.

Tomasz-Gudzowaty-sumo03 Tomasz-Gudzowaty-sumo00 Tomasz-Gudzowaty-sumo01

Tomasz Gudzowaty s’est penché sur les coutumes et activités qu’il a découvert au cours de ces voyages. Des courses à cheval lors du Nadaam en Mongolie, aux combats de sumos au Japon, en passant par le Nada Kusti, le sport de lutte indien, et la lucha libre au Mexique, le photographe tire le portrait de ces hommes et de ces femmes dans leur quotidien peu commun, et parfois incompris.

Tomasz-Gudzowaty-naadam-portraits00 Tomasz-Gudzowaty-naadam-portraits02 Tomasz-Gudzowaty-nada-kusti01 Nada Kusti Pride makes a family Pole Dancing stage Tomasz-Gudzowaty-pole-dancers02 Tomasz-Gudzowaty-pole-dancers03 Tomasz-Gudzowaty-lucha-libre00 Tomasz-Gudzowaty-lucha-libre01 Tomasz-Gudzowaty-lucha-libre03 Tomasz-Gudzowaty-lucha-libre04 Tomasz-Gudzowaty-mexico-s-car-frenzy00 Tomasz-Gudzowaty-mexico-s-car-frenzy01 Tomasz-Gudzowaty-mexico-s-car-frenzy02 Tomasz-Gudzowaty-mexico-s-car-frenzy03