Uber t’offre 10 000 km de courses !

uber-et-moi-voiture

La course Uber sera gratuite pour quelques veinards !

Souviens-toi fin juin, lorsque les chauffeurs de taxis ont foutu un sacré bordel, pardon, je m’emporte, un sacré bazar en se mettant en grève et en s’en prenant (physiquement) aux chauffeurs privés Uber. Ils ont finalement eu ce qu’ils voulaient, du moins en parti, en mettant le service UberPOP hors d’état de (leur) nuire. Mais s’ils pensaient avoir réussi à couler le service de VTC, ils ne s’attendaient sans doute pas à ce qu’il mette tout en place pour faire monter sa côte en popularité.

uber-ice-cream

Depuis la déclaration de guerre entre les chauffeurs de taxi et Uber, l’entreprise californienne multiplie les coups de communication et les nouveaux services pour gagner en sympathie auprès des (habitués et futurs) utilisateurs de l’application. Depuis le début du mois de juillet on peut citer les services gratuits UberBATEAU en association avec Marin D’Eau Douce et Fauchon sur le bassin de la Villette, et Uber Ice Cream avec la participation de La Fabrique Givrée, mais aussi UberCYCLETTE à Arles ou encore la Garden Party au 118 by Warner France Music, rien que ça !

À LIRE :   Paris et le tatouage avec Faustink
Uber-Et-Moi

Si on t’en parle aujourd’hui, tu te doutes bien que c’est parce qu’il y a une nouveauté. Il y a environ un mois Uber lançait son site Uber Et Moi afin de laisser aux utilisateurs l’occasion de donner leur avis mais aussi de renforcer son image de service à l’écoute. Plus de 10 000 témoignages ont été envoyés et pour récompenser l’implication et le soutien des clients le service VTC à pris la décision d’offrir en tout 10 000 km de courses sur UberX dans les villes françaises où il est présent soit Paris, Lyon, Lille, Nice, Bordeaux, Toulouse, Nantes et Strasbourg.

uber-france

Concernant la capitale, l’offre était valable les 4 et 5 août, mais pas de panique elle sera de nouveau d’actualité du 3 au 6 septembre. Pour le reste des villes les infos sont disponibles sur la Newsroom Uber. Une belle idée qui ne fait que conforter notre (légère) prise de parti dans le clash taxi versus Uber.