Lit éjectable versus hypersomnie

réveil-lit-éjectable

Avis aux gros dormeurs : investissez dans un lit éjectable !

Tu es encore arrivé en retard ce matin ? Pas étonnant après ta cuite de dimanche soir censée te donner du courage avant de reprendre la semaine ? Comment ? Tu n’as pas bu hier et tu as « seulement » des troubles du sommeil ? Rassure toi, tu n’es pas un cas unique, cela arrive à des millions de personnes dans le monde et les chercheurs travaillent sur le sujet. En attendant qu’ils trouvent un traitement miracle pour soigner ton hypersomnie, il va falloir faire quelque chose histoire que ton nouveau patron ne te vire pas comme les autres suite à tes retards répétitifs. Tiens, quelle coïncidence maintenant qu’on en parle, il existe peut-être une solution, radicale certes mais efficace, qui te sortira des bras de Morphée en moins de temps qu’il n’en faut pour t’y coucher.

colin-furze-lit-éjectable

A toi gros dormeur qui n’arrive pas à sortir de ton cher et tendre lit le matin, sache que ton lit en a marre de t’avoir collé à lui toute la matinée et qu’il va finir par t’éjecter dans le sens propre du terme. Tu as bien compris, et c’est au youtuber anglais, Colin Furze qu’on doit cette création : le lit éjectable. Ce petit malin qui lui aussi devait avoir quelques soucis pour se lever, a installé un mécanisme permettant au lit de se soulever au moment du réveil et donc d’éjecter la Belle/le Beau au Bois dormant qui a oublié qu’il/elle devait aller bosser. Comme si cela ne suffisait pas, Colin Furze a intégré dans le lit des lumières et une sonnerie crispante qui te fous bien les nerfs dès le matin, histoire d’être sûre d’être debout à l’heure.

À LIRE :   Les bonnes excuses pour arriver en retard
colin-furze-lit-éjectable-atelier

Finis le bracelet taser pour te réveiller, le lit éjectable devrait être amplement suffisant, mais surtout très énervant. On sait déjà comment ça va se passer, la première semaine tu es légèrement sur les nerfs dès le matin, la deuxième ça commence à bien te les briser, et la troisième tu dors sur ton canapé, ta baignoire ou le tapis. Bon, mauvaise idée finalement, mais on félicite l’initiative.

Publicités