Le Canada en marche pour le droit du topless

bare-with-us-protest-canada

Canada : Tous ensemble pour la liberté du nichon

Mesdemoiselles et mesdames, un mouvement est en route et il n’est pas des moindres ! Vous qui rêviez de libérer votre poitrine de son armature, qui rêviez de vous promener torse nu comme un homme, vous qui êtes dépitées de voir des artistes comme Micol Hebron forcé de photoshoper les mamelons des femmes pour les remplacer par ceux d’un homme, vous qui rêviez autrefois de porter votre première brassière et qui désirez désormais brûler ce soutien gorge, carcan de votre poitrine. Après #FreeTheNipple en Islande, sachez qu’une marche pour la liberté du nichon a commencé au Canada ce week end !

canada-bare-with-us

C’est au pays du caribou que plusieurs centaines de personnes se sont réunies pour défendre le droit de se promener seins nus en public ! La semaine dernière, alors qu’elles faisaient une balade en vélo topless par une forte chaleur dans le centre-ville de Kitchener, les sœurs Mohamed : Tammera, Nadia et Alysha, ont, à la demande d’un policier, dû se vêtir lors d’un « contrôle technique de leurs vélos », alors que la province offre cette liberté aux femmes.

À LIRE :   Skype pourrait être mis sur écoute
Canada-bare-with-us-Tameera-Mohamed

Alysha, chanteuse connue au Canada pour avoir été nominée aux trophées annuels de la musique, a déposé plainte contre la police régionale de Waterloo avec ses sœurs. Elle a aussi profité de sa « notoriété » pour enflammer la toile et appeler à manifester pour « le droit d’être femmes à seins nus en public ». Sur l’event Facebook nommé « Bare With Us » (« Nus avec nous »), seulement 630 ont répondu présent pour célébrer « le corps sous toutes ses formes et tous ces genres ».

canada-nudity-isnt-sexual

Résultat, ce samedi 1er août fût le point de départ d’une nouvelle bataille de Waterloo (certes moins meurtrière que celle de 1815 en Belgique), avec des seins en guise de bombes et des pancartes « Nudity isn’t sexual » (« La Nudité n’est pas sexuelle ») comme étendard. A part avoir fait couler de l’encre dans les journaux, et avoir permis à quelques pervers de se rincer l’œil (ou pas), pas sûre que cette manif ait changé l’avenir du topless.

canada-free-your-mind
Publicités