Manifestation du Ku Klux Klan en Caroline du Sud

COLUMBIA, SC - JULY 18: Counter protesters and Ku Klux Klan members argue at a Klan demonstration at the state house building on July 18, 2015 in Columbia, South Carolina. The KKK protested the removal of the Confederate flag from the state house grounds and hurled racial slurs at minorities as law enforcement tried to prevent violence between the opposing groups. John Moore/Getty Images/AFP

 Le Ku Klux Klan a manifesté contre le retrait du drapeau confédéré en Caroline du Nord

Des dizaines de membres du tristement célèbre groupe raciste américain le Ku Klux Klan (KKK), ont défilé devant le parlement de Caroline du Sud à Columbia (capitale de l’état). Ces dégénérés protestaient contre le retrait du drapeau confédéré qui serait considéré comme raciste par de nombreux américains. En effet, cette bannière représentait le Sud qui défendait l’esclavagisme des noirs lors de la guerre de sécession contre le nord des Etats-Unis.

D’autres manifestants étaient venus huer ce groupe et on peut seulement les encourager à continuer à mettre des battons dans les roues de ce genre d’individus méprisants.

Des policiers étaient évidemment présents pour encadrer la manifestation, il y a eu quelques heurts et accrochages mais rien de très méchant, aucune violence majeure n’a été constatée. Dommage, on aurait peut être aimer qu’un ou deux types du Ku Klux Klan se fassent recadrer sévèrement après la sombre période que ce groupe a infligé à la communauté afro-américaine.

Pour rappel, les membres de ce groupe défendent la suprématie blanche, brandissant fièrement leurs drapeaux confédérés où pire, certains arboraient des croix gammées. Des insultes ont fusé et des bouteilles d’eau ont été lancées entre les deux groupes de manifestants.

À LIRE :   A Séville, les costumes traditionnels ressemblent beaucoup à ceux du Ku Klux Klan.
KKK2

Au final, malgré quelques embrouilles, il est positif de constater qu’il n’y a pas eu recours à la violence pour discréditer ces racistes remplis de haine des autres mais aussi d’eux mêmes.

Il y a eu d’ailleurs un moment incroyable où un policier de couleur à aider un pauvre type du KKK à reprendre ses esprits lorsqu’il faisait un malaise pendant la marche. Pensez vous que l’inverse serait arrivé, chez Open Minded ça nous étonnerait beaucoup!

KKK1

La Caroline du Sud a retiré ce drapeau le 10 juillet dernier, une décision provoquée par la tuerie de Charleston (même état) où 9 noirs avaient été sauvagement assassinés. L’auteur de ce massacre, Dylan Roof, était partisan de cette « suprématie blanche » en justifiant son crime par sa haine furieuse des noirs. Sur un site internet qui lui appartenait, on peut le voir sur des photos brandissant des armes ou  en pose avec le drapeau confédéré.

KKK

Cette manifestation montre une nouvelle fois comment le pays de l’oncle Sam est un endroit où le pire comme le meilleur peut arriver, le tout c’est de ne pas perdre espoir.