Date While You Wait : prendre le métro au calme !

DATE WHILE YOU WAIT

Date While You Wait, asseyez-vous et prenez le temps de discuter

Est-ce que ça te tenterait de te poser à une table sur le quai de châtelet-les-halles et de discuter avec des inconnu(e)s ? Et bien c’est à peu près ce qu’il s’est passé à Manhattan !

A l’initiative de Thomas Knox, un jeune américain de 28 ans, le « Date while you wait » a ainsi vu le jour. Son objectif ? Combattre la morosité d’un quotidien répétitif – métro, boulot, dodo – en installant une table romantiquement décorée avec une jolie petite fleur, sur le quai de métro.

« Date while you wait », autrement dit « échangez quand vous attendez », propose de se poser à une table et de discuter, ou bien de jouer, avec des inconnu(e)s qui attendent comme vous le train.

DATE WHILE YOU WAIT

Le créateur explique ainsi dans une interview de CBS New York, qu’il « voulait faire quelque chose de positif  » et bien sur la première idée qui lui est venue, est de poser deux chaises et une table sur un quai de train.

Ce projet original, a vu le jour en juin dernier, et c’est récemment qu’il a commencé à prendre de l’ampleur. Le célèbre média américain New York Times a ainsi fait un article sur lui. Les réseaux sociaux ont également beaucoup réagi à cette belle initiative, puisque ceux qui ont ainsi croisé la route du jeune homme sont invités à partager leur expérience grâce au hashtag #datewhileyouwait.

Si vous avez eu ou aurez la chance de rencontrer Thomas C. Knox et de partager un partie de puissance 4 avec lui, sachez qu’il vous dira surement les belles paroles qui vont suivre : « Je veux juste que vous me parliez. Parlez-moi, dites-m’en un peu plus sur vous, racontez-moi comment s’est passé votre journée« .

Pour celles et ceux qui seraient tenté(e)s d’aller pecho ce monsieur, sachez qu’il a officiellement déclaré qu’il « ne cherchait pas à trouver l’amour de cette façon ». Mais après, vous pourrez toujours essayer, comme on dit si bien « qui ne tente rien n’a rien« .

DATE WHILE YOU WAIT

Il est grand temps d’exporter ce même projet en France, car avec toutes les grèves, incidents et minutes d’attentes que nous offre la SNCF et la RATP, on pourrait créer un sympathique buffet.