Trois EP en route pour Jeff Mills

jeff-mills

Maître dans l’art de manier la techno de Detroit, Jeff Mills prépare trois EP pour Exhibitionist

Pas le temps de chômer pour la légende aux multiples casquettes Jeff Mills qui prévoit de sortir trois EP ! L’un d’eux, est déjà dispo depuis quelques jours, les deux autres devraient arriver dans peu de temps.

Jeff-Mills-triangle

Il faut quand même faire un retour sur le parcours de ce véritable génie de la musique électronique. Né à Détroit dans les années 60, Jeff Mills fait parti de ceux qui ont vu la techno grandir et évoluer du berceau jusqu’à aujourd’hui. Il commence non pas à produire ses propres morceaux mais à mixer ceux des autres. Sous le pseudonyme The Wizard, il acquiert progressivement une certaine notoriété en tant que dj. Architecte à ses heures perdues, il anime aussi son émission sur WDRQ et WJLB, des radios locales.
Ce n’est qu’à la fin des années 80 qu’il forme le duo orienté house Final Cut, et se lance dans la production aux côtés d’Anthony Srock. Un an après ce lancement, il rencontre Mike Banks (ou Mad Mike), puis Robert Hood et Darwin Hall avec qui il créé le label Underground Resistance.

À LIRE :   Le rap c'était mieux maintenant
Jeff-Mills-aphex-twin

A partir de ce moment, Jeff Mills se consacre quasi-exclusivement à la techno et commence à entrer dans la légende. Dans les années 90 il lance Axis Records puis Purpose Maker, et multiplie les collabs avec le label mythique Tresor en Allemagne, mais aussi React en Angleterre. Aujourd’hui, on peut dire sans le moindre doute qu’il fait parti des grands producteurs et djs de la scène techno aux côtés d’autres pointures comme Robert Hood, Carl Craig ou encore Joey Beltram.
Aussi passionné par la musique que par le cinéma, Jeff Mills est à l’origine de la bande son du film Metropolis de Fritz Lang. Il continue dans le cinema en 2004 et sort le documentaire Exhibitionist dont on t’as déjà parlé, puisque la seconde partie arrive le 25 septembre.

Jeff-Mills-rex-club

Pas de repos donc pour le producteur, scénographe et dj puisque trois EP du documentaire sont programmés. Exhibitionist 2 (Part 1), composé de quatre tracks d’une techno tout droit débarqué de Détroit à la sauce Jeff Mills, est sorti le 29 juin. On attend les deux autres avec impatience, pas de panique te tiendra au courant !