Andy Warhol s’expose au Centre Pompidou de Metz

Youtube Follow Openminded

warhol underground

Le Centre Pompidou de Metz accueille Andy Warhol pour l’exposition Warhol Underground !

On ne présente plus Andy Warhol, connu et reconnu dans le monde entier pour son pop- art et son influence sur la scène new-yorkaise underground. Cheveux blancs au vent et regard intriguant, l’artiste aux multiples facettes fascine depuis toujours – et pourtant personne n’a jamais réussi à écrire son nom correctement.

En ce moment et pour fêter les 50 ans de sa rencontre avec le groupe mythique de rock from New York, The Velvet Undground dont il est devenu le producteur, le Centre Pompidou de Metz lui rend hommage avec une exposition baptisée à juste titre Warhol Underground qui  « mettra en lumière l’influence de la scène musicale et de l’avant-garde chorégraphique new-yorkaises dans l’oeuvre d’Andy Warhol. » 

andy wharol expo

Fasciné et passionné par l’univers des Velvet, Warhol  fait alors cadeau au groupe d’un studio et d’ une scène désormais dans la légende du rock : la Silver Factory qui fait référence à la peinture argentée qui recouvre les murs. Elle devient alors un véritable QG pour les artistes et amateurs d’art et de pop qui s’y rassemblent pour faire de la musique et refaire le monde.

Jusqu’au 23 novembre 2015 et à seulement une heure de Paris, c’est l’occasion de (re) découvrir les oeuvres du pape du pop-art à travers son parcours atypique et ô combien à son image, entre danse, cinéma, musique et peinture sans faire l’impasse sur sa relation unique avec le rock des années 70, notamment.

andy wharol

« Je n’ai jamais voulu être peintre, j’ai toujours voulu être danseur de claquettes », déclarait Andy  Warhol. « Je ne peins plus. J’ai abandonné la peinture il y a à peu près un an et maintenant je ne fais plus que des films. La peinture était seulement une phase que j’ai traversée. »

Une citation parmi des milliers de l’artiste original qui prouve une fois plus que l’étendue de son talent ne s’arrêtait pas à la peinture ni à son oeuvre ô combien magistrale du pop-art dont il est le véritable pionnier, toujours indétrônable près de 30 ans après sa mort.