Kendrick Lamar s’insurge contre les crimes racistes

Le nouveau clip de Kendrick Lamar dénonce les crimes perpétrés contre la communauté afro-américaine

C’est en publiant seulement le lien vers la vidéo, que le rappeur a révélé au grand public son dernier clip. « Alright » est l’un des titres phares du 3ème album de l’artiste, intitulé « To pimp a butterfly », sorti courant Mars.

Kendrick Lamar clip 1 (600x300)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un contexte où émanent de plus en plus d’actes racistes envers les afro-américains, ce clip semble être la réponse de l’artiste.
Le 17 Juin dernier, dans une ville du nom de Charleston en Caroline du Sud, Dylann Roof a ouvert le feu dans l’église appartenant à la communauté afro-américaine : « Emanuel African Methodist Episcopal Church ».
Cet évènement n’est pas le premier, puisque c’est dans ce même Etat, qu’a eu lieu l’affaire Walter Scott. Cet homme afro-américain, âgé de 50 ans a été abattu de 8 balles dans le dos par un policier.

Dans le clip il y a deux passages, qui se veulent critiques et qui font références aux évènements mentionnés plus haut.
Le premier intervient à 1 minute 35, sur les paroles « Apartheid and discrimination ». Un policier plaque un afro-américain à terre, avant de lui tirer dessus.
Le dernier évènement est à 5 minutes 43, un policier sort de sa voiture et mime une arme avec sa main. Ce dernier tire sur le rappeur, et tel l’effet d’une véritable arme, il tombe en prononçant ces mots « The evils of Lucy was all around me ». « Lucy » apparaît souvent dans les chansons du rappeur et s’interprète comme une appellation plus douce de Lucifer.

À LIRE :   La nouvelle actualité d'Alan Fitzpatrick

Il y a deux jours, Le jeune artiste ainsi que les membres de son groupe TDE, étaient invités par le média américain HOT 97. Kendrick Lamar expliquera à propos de l’attaque de Charleston « There’s an energy trying to spark an evil race war because these events are happening back-to-back » (Il y a une force qui essaye de créer une terrible guerre raciale, car ces évènements se répètent.)