Haïku invite Maeve à l’Electric pour une soirée mémorable

electric

Mano Le Tough, The Drifter, Matthew Dekay, ils seront tous à l’Electric ce soir !

Après nous avoir fait danser la semaine dernière au Grand Palais en compagnie de Recondite, excusez du peu, Haïku revient ce soir et invite le label Maeve pour l’occasion.

Pour la première fois, Haïku investit l’Electric, devenu lieu inconditionnel de fêtes depuis son ouverture, on y a vu se succéder des noms comme Ben Klock, DVS1, Moodymann ou Modeselektor, et l’agence événementielle parisienne compte bien ne pas déroger à la règle avec le label allemand Maeve qui s’occupera de combler vos oreilles grandes ouvertes.

Haïku n’a de cesse de grandir et de voir son influence s’élargir dans le monde de la nuit parisienne.

Haïku, c’est cette organisation qui ramène les meilleurs djs de la planète sur Paris, mais si vous savez, il suffit juste de citer les papes de la House en les personnes de Joe Claussell ou Funkineven ou quelques grands noms du monde de la techno comme Ben Klock ou Recondite pour vous prouver à quel point Haïku ne fait plus partie des novices sur la scène parisienne.

electric

Et ce n’est pas pour rien si « Haïku » nous vient de la poésie japonaise et évoque l’amusement, la drôlerie, la légèreté, la frivolité tant les organisateurs ont ce souhait de nous divertir avec les meilleurs line up possibles dans les lieux les plus à propos, qu’ils soient déjà des temples de la techno comme le Rex ou bien des monuments dans la fête de tous comme le Grand Palais.

À LIRE :   Carte Blanche à WATM Magazine @ La plage Glazart

Et cette fois, les organisateurs ont fait encore plus grand avec leur première sauterie à l’Electric avant sa fermeture pour travaux, l’occasion de fêter ces derniers mois bien remplis et l’arrivée des vacances le tout face à la Tour Eiffel. Ils invitent Maeve, label allemand lancé en 2012, si le nom de ce label ne vous dit rien, les djs qui passent pour vous faire taper du pied toute la nuit eux, ne vous laisseront pas indifférents, Mano Le Tough, Matthew Dekay, Baikal ou encore The Drifter pour une soirée sous le signe de la tech house made in Germany, deutsche qualitat !

Un hommage à Maeve qu’ils avaient déjà invité en 2014 au Faust et qui va à coup sûr nous faire passer une belle nuit…

electric
Publicités