Al Pacino est de retour au cinéma !

manglehorn al pacino

AL PACINO IS BACK IN TOWN

BREAKING NEWS – Al Pacino est de retour au cinéma. Après avoir brillé et crevé l’écran dans les plus grands films de mafieux du septième art, l’acteur, magistral, revient dans Manglehorn, sorti en salle le 3 juin dernier.

Pour ce film de David Gordon Green aux antipodes des chefs d’oeuvre qui ont fait son succès, Al Pacino se voit endosser le rôle d’un serrurier au coeur brisé et à la vie terriblement ordinaire bien qu’hantée par les démons du passé.

A 75 ans, il est loin le temps où il jouait un Tony Montana survolté qui trônait, kalash à la main, sur des montagnes de coke et de billets dans Scarface et pourtant, il n’a rien perdu de sa superbe et de son talent immense.

scarface

Manglehorn

Le film Manglehorn n’existe que pour lui.

Certains diront qu’il en fait des tonnes dans un rôle pas assez ajusté à son aura, mais, à dire vrai, on s’en fout pas mal puisqu’on le retrouve, enfin.

A des années lumières de son look dans les films de De Palma, Al Pacino a troqué ses légendaires costards trois pièces en daim pour enfiler l’habit de serrurier et la déprime d’un homme qui s’est trop longtemps oublié.

manglehorn scarface

Largué par sa femme, Clara, il y a 20 ans, il continue de lui écrire des lettres d’amour qu’elle ne prend pas la peine d’ouvrir avant de lui renvoyer et la seule femme de sa vie reste désormais sa chatte, Fanny.

Il y a aussi sa petite fille avec qui il passe du temps pour resserrer les liens du sang puis cette femme à la banque, une conquête qui n’en est pas vraiment une…à moins que ?

Voilà le pitch de Manglehorn – et s’il ne vous fait pas plus rêver que ça, dites vous qu‘Al Pacino le porte sur ses épaules et écrase ce scénario en demi-teinte de tout son talent.

Je vous laisse avec la bande annonce – et vive Michael Corleone.

 

Anne Sophie Parmentier